Innovation

Réalité augmentée : l’invention d’un logiciel pour soulager les personnes souffrant de troubles autistiques

L'autisme touche un enfant sur cent en France et les traitements sont souvent médicamenteux. Avec ce logiciel inventé par Axel Biard, tout pourrait changer pour les autistes.

Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), on comptabilise 700 000 personnes avec un trouble du spectre autistique (TSA) en France et 100 000 de ces personnes ont moins de 20 ans. D’après les chiffres dévoilés par le site autisme.fr, 8 000 enfants naissent autistes chaque année, soit près d’un enfant sur cent. La prise en charge de l’autisme est compliquée, car les troubles qu’il provoque sont nombreux et souvent très différents d’une personne à l’autre, selon la forme d’autisme diagnostiquée (Kanner, Asperger, TED-NOS). Pour apporter un soulagement aux personnes autistes, un inventeur nivernais a mis au point un logiciel baptisé Plume qui permet d’apaiser les personnes souffrant de ce trouble du comportement. Découverte.

Pourquoi cette idée de l’inventeur ?

Lors du dernier sommet international de l’innovation en villes médianes, le logiciel inventé par Axel Biard a reçu le coup de cœur du public. Et c’est aux États-Unis que le jeune inventeur de 29 ans a développé son logiciel, où il a déjà connu un beau succès. De retour dans la Nièvre, le département de ses racines, il enseigne les mathématiques et est spécialisé dans l’ingénierie biomécanique. Il s’est également lancé dans la recherche afin de développer son procédé innovant qui permet de soulager les troubles du comportement et notamment les crises chez les personnes autistes. Pour Axel Biard, les autistes sont « un public oublié, que l’on met toujours de côté » comme il le confie au Journal du Centre.

Un avatar pour capter l'attention de la personne.
Un avatar pour capter l’attention de la personne. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Plume, qu’est-ce que c’est ?

À partir d’un casque Microsoft de réalité virtuelle, il a intégré un petit oiseau qu’il a baptisé Plume par le biais de son logiciel. L’idée n’étant pas de modifier la réalité, mais simplement d’ajouter un objet dans le champ de vision. La personne autiste se trouve alors captivée par l’oiseau, ce qui le calme et permet de diminuer le nombre de ses crises. En réalité, l’attention est portée sur l’oiseau, ce qui force le cerveau à se concentrer et épargne ainsi les crises de violence.

Quels résultats pour Plume ?

Axel et son équipe ont eu l’occasion de tester le dispositif Plume sur sept enfants autistes du Saje (service d’accueil de jours pour enfants), à Coulanges-lès-Nevers. Selon lui, la fréquence cardiaque est passée à 17 battements par minute en moyenne sur chaque enfant. Il a pu constater également que les échanges étaient plus fluides et que les enfants avaient une meilleure élocution. Si le but de départ était de calmer les crises, l’inventeur s’est aperçu que le petit oiseau procurait d’autres améliorations que lui-même ne soupçonnait pas.

Quel avenir pour Plume ?

Le petit oiseau va continuer de se balader dans le champ de vision des autistes, mais l’inventeur souhaiterait désormais intégrer d’autres animaux à son logiciel. L’idée étant que les animaux deviennent des avatars et permettent à des autistes et des non-autistes d’échanger à l’aide d’un QR code. « Le but, c’est de lutter contre l’alexithymie : les autistes ne comprennent pas que tout le monde n’a pas la même vision du monde qu’eux » explique l’inventeur au Journal du Centre. « En constatant qu’une autre personne a choisi un avatar différent, cela les aidera à comprendre que tout le monde n’a pas la même vision des choses » précise Axel Biard. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Siviim.fr


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lejdc.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page