SolarBotanic : l’invention d’arbres solaires biomimétiques pour recharger les voitures électriques

Solar Botanic a inventé des arbres artificiels basés sur le biomimétisme pour produire de l'électricité grâce à la chaleur, à la lumière et au vent !

Les ressources naturelles s’épuisent rapidement et les prix des combustibles fossiles explosent. Tous les acteurs économiques et politiques sont sur le pied de guerre pour trouver des alternatives à l’utilisation d’énergies fossiles. Les parcs éoliens poussent comme des champignons, et les usines marémotrices sont de plus en plus sur le devant de la scène. Chez Solar Botanic, ce sont des arbres artificiels pour exploiter l’énergie solaire et éolienne grâce au biomimétisme qui font leur apparition, et ils pourraient, dès 2023, être utilisés pour alimenter les bornes de recharges électriques. Découverte du Solar Tree, une invention qui pourrait changer la donne dans le monde entier !

Une solution unique au monde

Cette solution révolutionnaire s’appelle “Energy Harvesting Trees” , elle permet de produire de l’électricité renouvelable grâce à l’énergie solaire et éolienne captée par des arbres artificiels. Pour fonctionner, elle se base sur le biomimétisme, une science qui tente de résoudre des problèmes humains en s’inspirant de processus naturels. Dans le cas du Solar Tree, l’élément est structuré de manière à reproduire les fonctions de capteurs solaires ou éoliens.

Des bornes de recharge en forme d'arbre
Des bornes de recharge en forme d’arbre. Crédit photo : Solar Botanic

Comment ça marche ?

Leur technique est en fait basée sur trois technologies différentes : le photovoltaïque, le thermovoltaïque et le piézovoltaîque. Celles-ci sont combinées à la nanotechnologie, ce qui offre un moyen plutôt vert et propre de produire de l’électricité. Divisée en deux domaines principaux, la nanofiche et les structures artificielles d’arbres ou de plantes, Solar Botanic propose une méthode innovante de collecte d’énergie verte, la technologie Nanoleaf. Concrètement, la technologie convertit la chaleur, la lumière et le vent grâce aux nanotechnologies intégrées.

Les feuilles convertissent le rayonnement solaire en électricité et les tiges et brindilles de ces arbres artificiels sont dotées d’un matériau nanopiézoélectrique. Ce qui veut dire que ces éléments produisent de l’électricité lorsqu’ils bougent (avec le vent par exemple), sont compressés, étirés ou déplacés. Les arbres artificiels ont également été conçus avec des millions de micro-circuits qui sont activés non seulement lorsque le soleil brille et que le vent souffle, mais aussi lorsque la pluie tombe.

L'arbre photovoltaïque SolarBotanic
L’arbre photovoltaïque SolarBotanic. Crédit photo : Solar Botanic

Quelle production pour un Solar Tree ?

Selon les données fournies par l’entreprise, un arbre qui serait installé sur une surface de 6 m² serait capable de fournir de l’énergie pour un foyer entier… Ils sont extensibles et adaptables et peuvent trouver leurs places dans les rues, les parcs, les entreprises etc. Les arbres artificiels Solar Botanic seraient capables de produire entre 2000 et 12 000 kWh par an. En proposant différents types d’arbre (larges feuilles, feuilles persistantes, plantes) ils pourraient également orner les murs, les clôtures ou les toits.

Un arbre solaire pour les villes
Un arbre solaire pour les villes. Crédit photo : Solar Botanic

L’arbre énergétique de SolarBotanic, qui est doté de ce que l’entreprise appelle la “première nanotechnologie photovoltaïque 3D en forme de feuille au monde”, utilise des cellules solaires à couche mince et a une capacité de production d’énergie de 5 kilowatts. L’arrivée est donc prévue en 2023 pour alimenter les bornes de recharges électriques. Notons le visuel sympathique de ces nouveaux arbres ! En espérant qu’ils ne viennent tout de même pas remplacer nos vrais arbres, ceux qui apportent de la fraîcheur et de l’oxygène dans nos villes !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

4 commentaires

  1. Méline merci !
    C’est toujours un tel plaisir de te lire
    Presque chaque fois que je lis ici un article qui me met les larmes aux yeux, je trouve ta signature en bas.
    Existerait-il un endroit où tu rassembles toutes ces inventions, découvertes et idées géniales et tellement nécessaires pour notre avenir ?

    Armel

  2. Système génial qui utilise plusieurs types d’énergies ! Merci pour cette info. On ne peut que progresser dans ce domaine. Et j’aimerais tellement avoir un de ces arbres dans mon jardin (sans enlever les “vrais”, bien entendu !)

  3. Bonjour,
    Certes une technologie innovante et prometteuse.
    Pourtant il reste des questions sans réponses…
    -la production peut elle être stockée?
    -Quelle est la durée de vie de ces “arbres”?
    -En fin de vie sont ils entièrement recyclables?
    -Et…le retour sur investissement?
    Et bien d’autres encore.
    Attendons l’année prochaine donc pour les réponses.

  4. Bonjour, je trouve cet article hyper intéressent et qui va dans le sens où l’on devrait beaucoup nous diriger.
    Ca change des médias contre productif sur les énergies renouvelables.
    Merci à toi Méline pour cet article.
    Je veux te suivre, si possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page