Tilt4orce : l’invention d’un vélomobile innovant qui se penche dans les virages avec les mouvements du corps

Un designer canadien a mis au point un vélomobile pas comme les autres. Le Tilt4orce veut redéfinir la mobilité urbaine avec son mécanisme ingénieux qui lui permet de se pencher dans les virages.

Les vélocars à pédales constituent un moyen de transport écologique, sain et agréable. Ces nombreux atouts ne signifient pas qu’ils sont exempts de défauts. Par exemple, ces engins souffrent d’un problème de stabilité, notamment dans les virages. C’est justement en raison de cet inconvénient que le designer canadien Wally Swarchuk, âgé de 78 ans, a créé le Tilt4orce. Il s’agit d’un vélomobile innovant qui est équipé d’un système lui permettant de s’incliner au niveau des courbes des routes, garantissant un niveau de sécurité élevé et un confort de conduite inégalé.

Une conception innovante

À la différence des vélocars traditionnels, le Tilt4orce adopte un mécanisme de suspension à bras oscillant révolutionnaire. Le système se compose au total de six bras oscillants actionnés par la force du cycliste. Ces éléments fonctionnent de concert pour préserver l’équilibre et la stabilité du véhicule dans toutes les conditions de navigation. Il faut savoir que le créateur de ce vélomobile révolutionnaire a initialement prévu de l’équiper uniquement de trois roues. Mais au final, le septuagénaire a opté pour un design à quatre roues. En fait, il n’a pas vraiment renoncé à son projet initial puisqu’il est possible de convertir le Tilt4orce en tricycle en moins de 40 minutes.

La coque du vélocar en Coroplast se soulève pour s'installer sur le cadre en alliage d'aluminium.
La coque du vélocar en Coroplast se soulève pour s’installer sur le cadre en alliage d’aluminium. Crédit photo : Wally Swarchuk

Compact et léger

Le Tilt4orce adopte un cadre en alliage d’aluminium 6061 T6 associé à des panneaux en plastique ondulé Coroplast de 4 mm. Résultat, il affiche seulement 51 kg sur la balance. Avec sa largeur de seulement 75 cm, l’engin peut se faufiler facilement dans la jungle urbaine. Sa compacité signifie également qu’il n’est pas difficile de le garer. De plus, avec une hauteur de selle de 45 cm, les cyclistes bénéficient d’une visibilité optimale. Pour couronner le tout, l’inventeur canadien l’a doté d’un pare-brise en plexiglas. À cela s’ajoutent des sections avant et arrière en fibre de verre personnalisées ainsi que des roues en fibre de verre.

Bientôt une version équipée d’un moteur électrique

Par ailleurs, le Tilt4orce dispose d’un compartiment de rangement de 130 litres à l’arrière. Comme si cela ne suffisait pas, son concepteur a prévu une boîte de rangement de 35 litres à l’intérieur de l’habitacle. On notera aussi la présence de feux de stop et de clignotants à l’arrière. Pour s’arrêter, le véhicule à propulsion humaine dépend de freins à disque hydrauliques actionnés par câble.

Le Tilt4orce créé par Wally Swarchuk s'incline dans les courbes pour assurer la stabilité et la sécurité.
Le Tilt4orce créé par Wally Swarchuk s’incline dans les courbes pour assurer la stabilité et la sécurité. Crédit photo : Wally Swarchuk

Fait intéressant, Wally Swarchuk prévoit de l’équiper bientôt d’un moteur à assistance électrique. Malheureusement, l’homme n’a pas l’intention de commercialiser son invention. Malgré cela, la conception ingénieuse du Tilt4orce pourrait révolutionner l’univers des véhicules à pédales. Plus d’informations : Velocoupe (YouTube). Que pensez-vous de cette invention ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

3 commentaires

  1. Bonjour
    Personnellement j attends la commerialisation d un vélo caréné de ce type.en france abordable pour effectuer mon trajet maison travail au quotidien.(30.km allee retour) .
    Je suis.certain que la demande est présente .
    Vivement que ce type de projet aboutisse et soit développé industriellement .
    Ce trycicle ou quadri reste une superbe invention.

  2. Je félicite ce génial inventeur ! Je rêve d’avoir l’une de ces « machine » ! Comment savoir si cette invention va être commercialisée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page