Innovation

Turbococina, l’invention d’une cuisinière peu polluante qui consommerait dix à vingt fois moins de bois

Grâce au principe de la « turbocombustion », ce poêle consomme dix à vingt fois moins de bois de chauffage par rapport à une cuisinière traditionnelle. Il ne génère pas de fumée et réduit de 95 % les émissions de gaz à effet de serre.

Le processus de la combustion lente est surtout utilisé dans les industries pour produire des biochars, extraire du pétrole, recycler des pneus usés, etc. Il permet à un combustible solide de brûler lentement, sans flamme vive et à basse température. Lorsque l’oxygène est en contact de la surface du combustible, une chaleur importante se dégage. Jusqu’à ce jour, le principe de combustion à basse température reste peu exploité pour des usages quotidiens alors qu’il présente de multiples atouts écologiques et économiques. L’ingénieur salvadorien René Núñez Suárez a notamment eu la brillante idée en 2011 de fabriquer une cuisinière à bois basée sur cette « turbocombustion ». Cette invention (brevetée) est baptisée « Turbococina ». Celle-ci serait moins polluante et plus économique que les cuisinières à bois traditionnelles. Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont ses atouts principaux ? Explications.

Comment est conçu ce système de cuisson ?

Cette cuisinière à bois innovante est composée d’une structure cylindrique en acier, percée de petits trous sur sa partie supérieure et surmontée d’un support sur lequel sera placée la casserole. Ce cylindre intérieur s’imbrique dans un autre cylindre légèrement plus grand. Au centre du corps de ces deux structures métalliques, on trouve une ouverture qui permet de surveiller le feu et d’alimenter l’appareil en bois, selon les besoins. Cet appareil est relié à un ventilateur interne installé sous une petite table, avec une plaque d’acier servant à réguler l’entrée ou la sortie de l’air. Au niveau de cette table, un disque de dix injecteurs d’air sépare les structures cylindriques, en haut de la plaque d’acier, du ventilateur en bas.

Deux turbococina en fonctionnement pour la préparation de pupusa, un pain traditionnel du Salvador.
Deux Turbococina en fonctionnement pour la préparation de pupusa, un pain traditionnel du Salvador. Crédit photo : Edgardo Girón(capture d’écran vidéo YouTube)

Grâce à cette conception ingénieuse, le Turbococina permet à ses utilisateurs de réaliser des économies de bois de chauffage comprises entre 90 et 95 %. Il s’agit de la première application du procédé de combustion à basse température employé dans la vie quotidienne, selon cet inventeur. Ce système produit le maximum de chaleur avec un rendement de 93 % en utilisant le minimum de combustible. De plus, il ne génère ni de fumée ni de gaz polluants dangereux pour la santé et l’environnement. Néanmoins, le concepteur recommande vivement aux utilisateurs de bien respecter le mode d’emploi de l’appareil pour bénéficier de tous ces avantages. II convient notamment de placer la cuisinière à l’abri du vent et sur un sol plat, de brûler du bois complètement sec, de placer les braises au centre du disque d’injection, etc.

Quels sont les avantages majeurs de cette cuisinière à bois ?

Ce poêle à bois innovant peut fonctionner avec de petits morceaux de bois de chauffage obtenus à partir de l’élagage de petites branches d’arbres. De plus, ses utilisateurs n’ont pas besoin de se fournir une grande quantité de combustible. Selon René Núñez Suárez, il est possible de faire cuire un repas avec seulement cinq morceaux de bois d’environ 13 cm de long. En effet, la quantité de combustible qui était utilisée en une journée avec un poêle traditionnel serait suffisante pour un mois avec ce nouveau système basé sur la combustion à basse température. Ce qui signifie que les utilisateurs peuvent profiter de gains de temps et d’argent non négligeables.

Le fonctionnement de la cuisinière à bois Turbococina.
Le fonctionnement de la cuisinière à bois Turbococina. Capture d’écran : MANUAL TURBOCOCINA

Outre cela, cette cuisinière à bois Turbococina affiche des émissions de carbone de 95 % en moins par rapport à des cuisinières à bois traditionnelles, selon son concepteur. De plus, elle ne rejette ni d’oxyde d’azote ni d’autres gaz à effet de serre. Il est bon de souligner que l’inhalation de fumée et de gaz nocifs à l’intérieur de la maison peut provoquer des maladies respiratoires graves chez les enfants et les femmes. Cet inventeur salvadorien a également expliqué que son poêle constitue une solution durable. Celui-ci utilise un combustible renouvelable et sans émission. René Nuñez explique dans la vidéo ci-dessous (2011) le fonctionnement et les avantages de la Turbococina, une invention considérée à l’époque « comme l’une des plus importantes du siècle ». Plus d’informations : Proyectaryproducir.com. Que pensez-vous de cette innovation ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
lapagina.com

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page