Innovation

Ubudu, un boitier de distanciation sociale qui sonne quand un collègue s’approche un peu trop…

Alors que la reprise du travail s'annonce pour beaucoup, les distanciations sociales vont devenir l'enjeu majeur de ces prochains mois... Et si ce respect des distances de sécurité passait par la géolocalisation ?

Une start-up française propose une application visant à respecter les distanciations sociales imposées par l’épidémie de Covid-19. Son nom : Ubudu, lauréate du concours DigitalInPulse un programme d’accompagnement pour les PME innovantes françaises mis en place par Huawei en 2019.

Elle propose un dispositif qui provoque une alarme lorsque quelqu’un s’approche trop près de vous !  La solution Ubudu Social Distancing Assistant (SDA), fonctionne sur la géolocalisation. Elle permettrait aux dirigeants des entreprises de reprendre leurs activités en respectant les distanciations sociales. Devrons-nous en passer par-là pour reprendre le cours de notre vie ? Peut-être ?

À LIRE AUSSI :
Un concept d'abat-jour géant en plexiglas pour respecter les distanciations sociales dans les restaurants

SDA fonctionne sur un serveur de géolocalisation couplé à des tags sans fil et des antennes fixes. Elle pourrait être prochainement utilisée dans les usines ou hôpitaux. Si le déconfinement a bien lieu le 11 mai, pour les scientifiques, il est évident que cela ne résoudra pas l’épidémie. Il faut donc se préparer à faire des distanciations sociales, un réflexe de survie (ou presque).

L’économie devra reprendre, c’est une évidence, mais elle ne doit pas primer sur la sécurité des salariés qui devront retourner au bureau. Les distanciations sociales devront être respectées au moins jusqu’à la fin de cette année, si l’on en croit les scientifiques.

Ubudu propose donc cette solution intelligente pour que le retour au travail puisse se faire dans les meilleures conditions possibles. Le fonctionnement nécessite, en revanche,  le port de balise par chaque employé.

Même s’il est difficile d’imaginer que l’on puisse chacun porter une puce électronique lors de nos journées de travail. Ce sera peut-être notre futur proche ! Et si cela peut permettre de limiter la propagation de ce virus qui nous empoisonnent la vie et qui tue des milliers de gens, ça vaut peut-être le coup de la porter cette balise non ?

Photo d’illustration De Oleksii Synelnykov / Shutterstock

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer