Un potager connecté et encastrable qui permet de récolter jusqu'à 30 kg de légumes par an | NeozOne

Comment avoir un jardin potager quand on habite en ville ? ! Avec le « pousse légume », un appareil encastrable qui permet de cultiver des légumes directement dans sa cuisine.

L’autoconsommation alimentaire est un concept qui séduit de plus en plus d’adeptes. La qualité des produits et les pesticides omniprésents y sont sans doute pour quelques choses.

Malheureusement, ce mode de vie est beaucoup plus compliqué à appliquer quand on habite dans une grande ville.

Pour combler ce manque, une jeune entreprise a mis au point un appareil ménager optimisé pour nos cuisines. Un « pousse légume » encastrable qui permet de cultiver entre 1,5 à 2,4 kg de légumes par mois.

crédit photo : pousse-legume.com

Un potager urbain connecté et encastrable qui permet de récolter jusqu'à 30 kg de légumes par an


A lire sur le même sujet : My Food, cette serre de 24m² nourrit une famille de 4 personnes toute l’année


Le Pousse Légume mis au point par ces cinq étudiants autoentrepreneurs est beaucoup grand que les potagers connectés actuels. Celui-ci peut en effet accueillir jusqu’à 24 plantes simultanément.

Il permet à une famille ou un chef de restaurants de pouvoir cultiver tout au long de l’année petits fruits et légumes en toute simplicité et sans aucune connaissance requise.

Hydroponie & Bio Contrôle

Cette innovation s’inspire de l’hydroponie. Une technique de culture hors sol ou les racines baignent dans de l’eau, le tout est additionné d’une solution nutritive comportant des oligo-éléments essentiels pour la croissance des plantes. Une technique agricole connue et utilisée depuis les années 70 par les industriels de l’agro-alimentaire.

Mais ici hors de question de faire de l’hydroponie intensive, au détriment de la qualité gustative et nutritive. La jeune start-up a en effet mis au point une méthode baptisée « l’hydroponie progressive« . La technique de culture reste identique mais elle est utilisée de façon modérée, afin de respecter le cycle de vie de la plante au niveau de la luminosité, l’hydrométrie, les température et enfin, la quantité de nutriments.

Après 18 mois de R&D végétal, nous avons pu mettre en évidence la faisabilité technique et scientifique de la production de petits fruits et légumes de haut rendement et de qualité !

Des légumes variés

L’appareil peut accueillir jusqu’à quatre catégories de plantes différentes. Des aromates, des jeunes pousses (betteraves, poireaux), des fleurs comestibles ainsi que des mini-légumes comme des carottes ou encore des oignons blancs. Chaque type de culture peut se développer indépendamment sur les différents plateaux de l’appareil.

crédit photo : pousse-legume.com

Un potager urbain connecté et encastrable qui permet de récolter jusqu'à 30 kg de légumes par an

Il faut compter environ 10L d’eau par cycle de culture. La machine est autonome et consomme un peu moins qu’un frigo en électricité (environ 50€ par an)

Les graines

Avec le « Pousse Légume » vous n’êtes pas enfermé dans un écosystème vous obligeant à acheter des consommables propriétaires. Vous êtes libre d’utiliser vos propres semences ou de vous abonner pour recevoir chaque mois graines et substrat.

« Nous proposerons des graines atypiques, qu’on ne trouve pas dans les jardineries classiques, comme de la stevia, de la menthe bergamote ou chocolat, ou encore de la sauge citron » explique Anthony Thirion.

crédit photo : pousse-legume.com

Un potager urbain connecté et encastrable qui permet de récolter jusqu'à 30 kg de légumes par an

Et le prix dans tout ça ?

La machine devrait être disponible au début de l’année prochaine au tarif de 600€. Sachez également qu’une application mobile est en cours de développement pour recevoir des alertes quand le potager nécessite des soins ou quand les légumes sont prêt à être cueillit.

Source  : We Demain
Plus d’infos sur : pousse-legume.com

235 Partages
Partagez
Enregistrer
+1
Tweetez
Partagez