« Une alternative aux gobelets en plastique », SEB investit dans la start-up AUUM, l’inventrice du lave-verre instantané

Après avoir levé 1,3 million d'euros en 2020 et 6 millions d’euros l’année dernière, AUUM a suscité l’intérêt du leader mondial du petit électroménager, SEB, qui n’a pas hésité à investir dans la start-up industrielle française.

En France, 5 milliards de gobelets plastiques sont jetés chaque année, soit environ 32 000 t par an et dont la plupart proviennent des entreprises. Pour éviter un tel gaspillage et protéger l’environnement, la loi AGEC impose des mesures drastiques visant à réduire les quantités de plastique produites et consommées. Entrée en vigueur en février 2020, celle-ci prévoit de mettre fin à la mise sur le marché de plusieurs produits à usage unique d’ici à 2040 : gobelets, emballages, bouteilles d’eau, sachets de thé et de tisane, tubes de shampoing… Pour le groupe SEB, le lave-verre innovant proposé par AUUM est plus que jamais utile et c’est une solution contribuant activement à la protection de l’environnement. Une des raisons pour lesquelles il a décidé d’investir dans cette start-up francilienne, via son fonds d’investissement Seb Alliance.

Le groupe SEB veut promouvoir l’esprit d’entreprendre, l’innovation et l’économie circulaire

Le Groupe SEB a annoncé son soutien à AUUM (Arrêtons l’Usage Unique Maintenant) le 05 décembre. Grâce à cet investissement, l’entreprise spécialisée dans la production et la vente de petit électroménager souhaite promouvoir l’innovation et l’économie circulaire. Stanislas de Gramont, Directeur Général du Groupe, a déclaré dans un communiqué de presse : « En tant qu’industriel, soutenir la start-up AUUM, c’est avant tout promouvoir l’esprit d’entreprendre et l’innovation, des valeurs ancrées fortement au sein du groupe SEB. […]. Nous sommes fiers de contribuer au succès de cette société et nous serons présents à leurs côtés pour les aider à grandir de jeune pousse à géant ». Présent dans près de 150 pays, le Groupe SEB mène, depuis un certain temps, un grand nombre d’initiatives pour valoriser et encourager le recyclage et l’écoconception.

Une innovation certifiée Origine France.
Une innovation certifiée Origine France. Crédit photo : Auum (capture d’écran vidéo YouTube)

Un investissement visant à lutter contre la pollution plastique

Si le Groupe SEB a investi dans la start-up AUUM, ce n’est pas simplement pour accompagner celle-ci dans la mise en œuvre et le développement de son projet au niveau national et international. Pour eux, c’est aussi une manière de contribuer à la lutte contre la pollution plastique, à l’heure où l’environnement et la transition écologique sont au centre de toutes les préoccupations. Notons que l’utilisation à outrance du plastique peut avoir un impact majeur sur la santé humaine, en raison de l’exposition à des substances toxiques, mais aussi sur la biodiversité et l’environnement. Pour le Groupe, le lave-verre Auum-S est une avancée technologique et une solution efficace pour lutter contre l’usage unique dans les entreprises.

AUUM, prête à tout pour atteindre son objectif

Avec Auum-S, AUUM veut inciter les entreprises à abandonner l’usage de gobelets jetables d’ici à 2025. Pour atteindre son objectif et toucher un maximum de structures, la jeune start-up industrielle propose un système de location avec des services de maintenance et d’installation intégrés. Depuis 2021, sa solution de lave-verre séduit déjà de nombreuses sociétés, pour ne citer que Kering, L’Oréal, ENGIE, Boursorama, Total Energies, Air Liquide…

C'est plus de cinq milliards de gobelets jetables encore consommés chaque année en France.
C’est plus de cinq milliards de gobelets jetables encore consommés chaque année en France. Crédit photo : Auum (capture d’écran vidéo YouTube)

Pour information, les lave-verres Auum-S sont fabriqués et assemblés sur leur site de production de 1 300 m², situé à Châtillon. Ce sont des machines de nettoyage instantané capables de laver un verre en 5 s, sans utilisation de produits chimiques et avec une faible consommation d’eau et d’énergie. Plus d’informations : auum.com. Que pensez-vous de cette innovation ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
lsa-conso.fr

Raharisoa Saholy Tiana

Je m’appelle Tiana et je suis rédactrice web professionnelle. J’ai une affinité particulière pour les sujets d’actualités et sur tout ce qui a trait à l’environnement, à l’innovation et au lifestyle. Depuis plusieurs années, j’ai couvert un large éventail de sujets liés entre autres aux questions environnementales et aux nouvelles technologies. Chez Neozone, j’interviens pour vous faire découvrir ces sujets fascinants, qui peuvent apporter de grands changements dans la société et qui méritent d’être mis en lumière. De nature curieuse et créative, j’ai toujours voulu devenir une journaliste web francophone. Après avoir obtenu mon diplôme de maîtrise en droit privé à l'université d’Antananarivo, j’ai décidé de me former aux métiers de la rédaction. J’ai commencé dans une agence web locale, avant de me lancer dans le « freelancing ». Cela fait plus de 10 ans que j’évolue dans ce secteur, en collaborant notamment avec de nombreuses agences et sites internationaux. Cette citation de Léon Trotsky m’inspire et me motive au quotidien : « La persévérance, c'est ce qui rend l'impossible possible, le possible probable et le probable réalisé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page