Innovation

Une installation hybride éolien offshore et solaire flottante pouvant atteindre les 20 MW

En Chine, un concept hybride éolien offshore et solaire flottant verra bientôt le jour. Il s’agit de la première infrastructure électrique de ce type à exister dans le pays.

Pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, nous devons impérativement nous tourner vers des sources d’énergie renouvelable. Alors que l’énergie marémotrice et la propulsion à l’hydrogène se trouvent au cœur de l’actualité ces derniers temps, force est de reconnaitre que l’éolien et le photovoltaïque sont prisés pour leur facilité d’installation. D’ailleurs, ils figurent parmi les sources d’énergie renouvelable les plus utilisées actuellement. En Chine, un projet d’installation solaire flottante vient de voir le jour. Qui plus est, l’infrastructure sera couplée à une installation éolienne offshore afin de produire plus d’électricité.

Soutenu par la State Power Investment Corporation

Dans le cadre de ce projet pilote, les autorités chinoises ont choisi de collaborer avec Ocean Sun. Un accord a à cet effet été signé entre l’entreprise norvégienne et Sunneng Technology. L’installation hybride sera implantée à Haiyang, au large des côtes de la province chinoise du Shandong, laquelle se trouve dans la partie est de la Chine. La partie financement sera entièrement assurée par la State Power Investment Corporation (SPIC). Cette dernière est l’une des principales sociétés de production d’électricité dans l’Empire du Milieu. Il s’agit aussi du plus grand propriétaire d’actifs photovoltaïques au monde.

À LIRE AUSSI :
Ces hydroliennes fixées à une plate-forme flottante produisent assez d'énergie pour alimenter 150 foyers

20 MW d’ici 2023

Comme le rapporte notre source, l’infrastructure solaire flottante fournira dans un premier temps une puissance de 0,5 MW. Avec le parc éolien sur place, la puissance totale disponible devrait atteindre les 20 MW d’ici l’année prochaine. En fait, le parc éolien en question est une propriété de la SPIC. En plus d’avoir pour but de tester le rendement de ce type d’installation, le projet vise également à permettre d’évaluer la fiabilité du système de panneaux photovoltaïques flottants d’Ocean Sun. La Chine étant souvent frappée par des typhons, il est impératif de déterminer la robustesse du système dans son ensemble avant d’envisager un quelconque déploiement à grande échelle.

Installation solaire flottante d'Ocean Sun
Installation solaire flottante d’Ocean Sun. Crédit photo : Ocean Sun

Un projet prometteur

Børge Bjørneklett, PDG et fondateur d’Ocean Sun, n’a pas caché son enthousiasme face à la signature de l’accord avec l’entreprise chinoise Sunneng Technology dans le cadre de ce projet pilote. « Nous sommes ravis de conclure cet accord de licence, qui ouvre le grand marché de l’énergie solaire et éolienne offshore combinée. La province du Shandong prévoit des installations solaires flottantes de 42 GW dans les prochaines années, et Ocean Sun sera désormais un concurrent pour certaines parties de ce volume », a-t-il déclaré.

Source
offshore-energy.biz

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page