Innovation

Une invention inspirée de l’essoreuse à salade a permis d’aider des milliers de personnes en situation de pauvreté

Destinée à tous les gens qui, dans certains pays lavent toujours le linge à la main, la Washing Machine de Naw Shawney pourrait rendre la vie plus facile à des millions de personnes dans le monde !

Vous n’avez probablement jamais connu le lavage du linge à la main… Ou alors pour quelques jours en camping, afin de laver vos sous-vêtements… Laver le linge uniquement à la main en France remonte un peu puisque les premières machines à laver électriques apparaissent dans les années 60.

Avant cette date, les femmes (très souvent) lavaient la totalité du linge à la main, ou se rendaient parfois au lavoir municipal… Une tâche difficile et parfois douloureuse lorsqu’il faisait très chaud… ou que l’eau était gelée ! Si, aujourd’hui, laver le linge à la main est révolu ou presque dans “nos pays développés”, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Les machines à laver existent bien partout dans le monde, mais cela ne veut pas dire qu’elles sont accessibles à tous…

Pas d’électricité, pas d’eau courante ou simplement pas le budget… Ces trois raisons font que de nombreuses personnes lavent encore leur linge à la main.

Et l’inspiration vînt… d’une essoreuse à salade !

Nav Shawney, designer, et ancien employé de Dyson, est à la tête du Washing Machine Project, qui se donne pour mission de proposer une solution à toutes les personnes en charge de cette corvée ! Selon le site du designer, 70% de la population mondiale n’a pas accès à une machine à laver électrique. Nous sommes donc parmi les 30% de chanceux !

Et c’est en observant une essoreuse à salade que l’équipe du projet a imaginé une machine à laver… pour tou(te)s ! D’ailleurs, cette machine à laver manuelle équipe déjà certains camps de réfugiés, notamment en Irak.

Comment ça marche ?

Naw Shawney a imaginé un fût en plastique, comme ceux qui contiennent des produits chimiques, dans lequel il a inséré une sorte de panier, celui-ci laissant passer l’eau et la lessive et enfermant le linge… Le même principe qu’un tambour de machine à laver en fait, mais manuel… Le panier s’insère donc dans le fut qui se referme pour le rendre étanche. Un dispositif à manivelle permet de faire tourner le panier dans le fût. Et c’est le même principe qui essore la salade dans votre essoreuse ! Grâce à son invention, il a su séduire quelques investisseurs…

À LIRE AUSSI :
Comment réparer vous-même votre lave-vaisselle ?

Un produit d’avenir inattendu !

A l’heure où tout est connecté, intelligent et électrique, cette invention pourrait paraître désuète. Mais si nous ne réfléchissons plus comme un habitant de pays industrialisé, alors cette invention est tout simplement révolutionnaire ! 7500 machines sont en cours de fabrication et elles seront apportées dans 10 pays du monde. Cette corvée, comme beaucoup de tâches ménagères, est (trop) souvent réservée aux femmes dans la plupart des pays concernés. Et grâce à cette invention, elles ne s’échineront plus à frotter le linge à la main…

Une invention inspirée de l'essoreuse à salade a permis d'aider des milliers de personnes en situation de pauvreté
Crédit photo : Washing Machine Project / Facebook

Parmi les partenaires de The Washing Machine Project, on retrouve l’association humanitaire Care’s International qui achète et distribue des machines dans les camps de réfugiés, mais aussi les universités de Bath ou de Bristol, qui aident aux recherches et améliorations de la machine à laver manuelle, ou encore Novo-k qui propose des solutions d’approvisionnement et qui envisage d’offrir une machine à laver à chacun de leur produit vendu; une aide internationale pour ce projet qui devrait aider des milliers de gens à travers le monde.

Ndlr : si nous parlons de femmes, c’est uniquement parce que, dans ces pays, ces tâches leur incombent. D’ailleurs dans la vidéo, nous ne voyons que des femmes à l’œuvre… L’égalité des sexes devant les tâches ménagères dans certains pays, n’est pas encore pour demain !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page