Innovation

Une start-up invente une “bouée nettoyeuse” qui redirige et collecte les déchets dans les rivières avec la force de l’eau

Agir en amont avant que les déchets plastiques n'atteignent les océans, c'est le défi que s'est lancé Mold, une start-up italienne avec le système River Cleaning.

Dans un rapport publié par EarthWatch Europe, on apprend que 80% des déchets plastiques qui finissent dans les océans y arrivent via les cours d’eau qui viennent s’y jeter… Les experts estiment donc qu’il faut agir en amont, c’est à dire sur les fleuves et rivière pour tenter d’endiguer le problème. Les déchets plastiques retrouvés dans les océans sont pour la plupart des bouteilles en plastiques (14%), des emballages alimentaires (12%) et des mégots de cigarettes (9%), le reste étant des cotons tiges, boîtes alimentaires, pailles et gobelets. Pour tenter de lutter contre cette pollution plastique en l’empêchant d’atteindre les océans, une start-up italienne, Mold, invente un système de bouées flottantes qui redirige les déchets, mais laisse passer les bateaux et les poissons. Présentation.

River Cleaning c’est qui ?

Vanni Covol, est le PDG et le propriétaire de l’entreprise Mold qui développe ce concept. Il est également propriétaire du brevet déposé River Cleaning. Grâce à son ingénieux système de dépollution des rivières, il a reçu le Leone D’Oro de Venise, un prix récompensant les meilleures innovations du pays. Alex et Andrea Citton, sont eux, les fondateurs de River Cleaning. Leur partenariat avec l’inventeur permet de développer son étonnant projet et de le faire grandir encore et encore.

des bouées anti pollution
Crédit photo : River Cleaning

Le système pour les rivières, le River Cleaning

Ce concept se compose de plusieurs éléments flottants qui ressemblent à des bouées. Ils sont disposés en diagonale sur le cours d’eau et peuvent intercepter les déchets plastiques et les orienter sur le rivage grâce à leur système rotatif qui se trouve sous l’eau. Les bouées flottantes sont évolutives, il est possible de les adapter à la taille du fleuve, au débit ou au courant de la rivière équipée. De plus, ils ont été étudiés pour se laisser entraîner lors du passage d’un bateau… Ainsi, lorsqu’un bateau « percute » une bouée, il l’emmène avec lui, passe, et la bouée vient se repositionner elle-même après le passage.

À LIRE AUSSI :  Il invente (d'une pierre deux coups) un bêton à base de plastique broyé pour remplacer le sable de construction

Comment ça marche ?

Les bouées sont 100% autonomes et tournent grâce à la force du courant. Le dessous de la bouée forme un genre d’hélice qui, en tournant, dirige les déchets vers le rivage où ils peuvent être ramassés. Aucune autre énergie que celle de la force du courant n’est nécessaire pour que River Cleaning fonctionne, il n’a donc aucun impact sur l’environnement, ni sur l’écosystème: les poissons peuvent continuer leur chemin, sans aucun problème !

“Les solutions actuelles utilisent des bateaux avec des systèmes de drainage, des systèmes de filets ou des barrières qui bloquent temporairement l’accès à la rivière. Chaque installation nécessite des moyens et des études spécifiques, ce qui entraîne des coûts élevés ; il est également extrêmement difficile de créer des installations permanentes, précisément en raison des inconvénients qu’elles impliquent. La solution que nous avons étudiée est une solution à très faible impact environnemental, modulaire et capable de s’adapter à n’importe quel cours d’eau. Dans le cadre de l’étude de ce projet, des tests de simulation physique ont été réalisés à l’aide d’un logiciel, et des prototypes ont été construits et testés pour vérifier leur fonctionnalité.” River Cleaning

Le système pour les carburants

River Cleaning ne s’arrête pas à la lutte contre les déchets plastiques ! Une autre forme de « bouée » est en cours de développement: ce nouveau système innovant permettra peut-être bientôt de procéder de la même manière qu’avec les plastiques, mais avec les huiles et carburants rejetés dans les rivières. Un Plug-in parallèle sera intégré au système original avec plusieurs possibilités. Le River Oil, c’est son nom, pourrait être un module complémentaire composé d’éponges absorbantes, ou en plus sophistiqué, un système d’aspiration et de filtration installé au centre de la bouée. Le système River Cleaning pourrait être une excellente solution pour dépolluer les rivières et les fleuves… On espère vraiment qu’il sera installé dans de nombreux endroits du monde !

un système de bouée pour capturer les déchets dans les rivières
Crédit photo : River Cleaning
les bouées River Cleaning
Crédit photo : River Cleaning
Plusieurs bouées River Cleaning
Crédit photo : River Cleaning
Gros plan sur une bouée River Cleaning
Crédit photo : River Cleaning

Source
Goodnewsnetwork.orgRivercleaning.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page