Innovation

Waterlily : l’invention d’une turbine hybride (hydrolienne / éolienne), nomade et multifonctionnelle

Cette turbine hybride, hydrolienne et éolienne vous permet d’accéder à de l’électricité verte, à la simple condition qu’il y ait du vent ou de l’eau en mouvement !

Baptisée Waterlily, cette turbine a été conçue par une startup canadienne soucieuse de préserver l’écologie. Développée en 10 ans, elle favorise l’autoconsommation tout en permettant de profiter d’une électricité même en pleine forêt. Toutefois, il s’agit une mini centrale qui déploie une puissance de 15 W au maximum. En effet, au départ, la Waterlily devait être un projet à plus grande échelle, mais c’est la version miniature qui a été retenue. Elle peut être utilisée pour alimenter de petits appareils comme un Smartphone, un appareil photo, etc. Elle génère de l’électricité grâce à l’énergie du vent ou de l’eau.

L’invention d’un générateur électrique hybride

La particularité de l’appareil est sa capacité à fonctionner en tant qu’hydrolienne ou en qualité d’éolienne. Il peut ainsi s’immerger dans l’eau afin de transformer l’énergie cinétique des eaux en électricité. La force des courants entraine les pâles qui, à leur tour, animeront un générateur électrique. La Waterlily maintient le même principe lorsqu’elle est utilisée comme miniéolienne. Ses pâles tournent grâce à la force du vent, entrainant de même le générateur de courant. La turbine se décline actuellement en deux types. Sorti le premier, le modèle 12 V (volts) est utilisé pour alimenter les batteries et les technologies 12 V.

La turbine WaterLily en mode éolienne.
La turbine WaterLily en mode éolienne. Crédit photo : Waterlily (capture d’écran Facebook)

Celui-ci se démarque par la disposition d’un connecteur SAE universel. Grâce à cela, il est compatible avec différents types de produits basse tension ou encore avec une batterie 12 V. L’autre version est un modèle plus pratique muni d’une sortie USB. Elle convient pour recharger de petits appareils électroniques, notamment des téléphones, des batteries et des appareils photo.

Une innovation pour les campings et les randonnées

La turbine Waterlily a 18 cm de diamètre, un peu moins de 8 cm d’épaisseur et elle ne pèse que 1 300 g. Étant portatif, ce chargeur aqua-éolien est donc idéal pour les randonneurs et les campeurs. Il leur permet de faire face aux situations d’urgence à l’extérieur. Il ne suffit que de trouver une rivière ou même un petit ruisseau pour l’y installer. De manière générale, l’appareil électronique branché à la turbine peut se recharger à la même vitesse qu’avec un chargeur classique. De plus, la turbine Waterlily est fournie avec un câble de plus de trois mètres. Ce dernier évite à l’utilisateur de garder l’équipement en charge à une distance sécurisée de la source d’eau.

La turbine WaterLily en mode hydrolienne.
La turbine WaterLily en mode hydrolienne. Crédit photo : Waterlily (capture d’écran Facebook)

Évidemment, en l’absence d’un cours d’eau, il est possible de simplement disposer l’appareil à l’air libre. La vitesse de vent minimale nécessaire est de 10,78 km/h, et sa variation ne risque pas d’entraver la production d’électricité. Quant au courant d’eau requis, il doit être compris entre 1,12 km/h et 10 km/h. Afin de profiter pleinement de la turbine, les fabricants conseillent de la coupler avec une batterie externe. De cette manière, l’utilisateur pourrait profiter d’une énergie à portée de main à tout moment. Plus d’informations : waterlilyturbine.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
earthtechproducts.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page