Des ingénieurs chinois auraient mis au point un AK-47 laser capable de mettre le feu à une cible à presque 1km de distance.

Les armes portatives laser ne sont plus réservées aux films de science-fiction d’après plusieurs ingénieurs chinois, spécialistes des armes laser. Ceux-ci auraient participé au développement d’un laser portatif « non létal » capable de provoquer une « carbonisation instantanée » de la peau et des tissus humains.

Le fusil « ZKZM-500 », c’est son nom, produirait un faisceau d’énergie invisible à l’œil nu capable de traverser les fenêtres à une distance de 800 mètres. Un appareil suffisamment puissant pour tirer des centaines de coups et « brûler les vêtements en une fraction de seconde, si ceux-ci sont inflammables. »

Ce projet serait piloté à la « Xian Institute of Optics and Precision Mechanics » de la  « Chinese Academy of Sciences ». D’après les affirmations d’un ingénieur ayant participé au développement et à des essais du prototype, « La douleur sera au-delà de l’endurance humaine ».


A lire également : Un laser pour décaper la rouille


Toujours selon cet article du South China Morning Post, l’arme disposerait d’un calibre 15 et pèserait seulement 6,6 livres, soit environ 3 kg, sensiblement le même poids qu’un AK-47. Le fusil peut être utilisé par des fantassins mais également montés sur des véhicules comme des voitures, des bateaux ou encore des avions. (Vous remarquerez qu’il est plutôt étrange de parler de calibres pour une arme qui ne tire pas des projectiles, mais des lasers…)

crédit photo : scmp.com

fusil laser chinois

L’arme serait prête pour une production en série et les premières unités seront probablement confiées à des escouades antiterroristes de la police et de l’armée chinoise. Le but premier de l’arme étant de déstabiliser un preneur d’otage ou de brûler des pancartes pendant des manifestations…

D’après le site Techcrunch, cette arme ne serait pas aussi meurtrière que ce que sa description laisserait entendre. En effet, le média explique dans un premier temps que le concept même du fusil laser va au delà des lois de la physique et qu’aucune démonstration publique ou vidéo n’ont été dévoilées.

« Ensuite, il y a le problème de puissance. Même si des lasers de puissance relativement faible peuvent endommager les yeux facilement, c’est à cause de leur fragilité. La destruction d’un œil par un laser est due à une surcharge de lumière très intense, alors que la destruction d’un corps physique (que ce soit un corps humain ou, disons, un missile) est due à la chaleur. Il faudrait également que le ZKZM-500 soit en mesure de générer une source de chaleur monstrueuse, impossible à réaliser avec de simples batteries au lithium. »

272 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1