Insolite

Aussi impressionnant que le “Glory Hole” du lac Beryessa voici le “trop-plein” du lac Ladybower situé en Angleterre

Nous connaissions le "Glory Hole" cet impressionnant réservoir du lac Beryessa. Mais il en existe trois autres au Royaume-Uni !

La plupart des barrages hydrauliques utilisent un déversoir (ou canal de débordement). Ces déversoirs servent à drainer l’excès d’eau qui recouvrirait, sans eux, les paysages environnants. Nous vous avions présenté le « Glory Hole » du lac Beryessa aux Etats-Unis, un trou d’eau géant aussi grand qu’un immeuble de 18 étages. Cette fois-ci c’est vers le Royaume-Uni qu’il faudra envisager un détour si vos futurs voyages vous emmènent dans le Derbyshire ! Le Ladybower Reservoir est une structure de plusieurs déversoirs en pierre à bord évasé de 24 mètres de diamètre chacun. Ils contrôlent les niveaux d’eau de Ladybower depuis 1940. Découverte.

Un immense déversoir à l’architecture impressionnante

Les déversoirs de Ladybower, lors de leur construction en 1940 ont inondé le village de Derwent. Si les trois réservoirs (Howden, Derwent et Ladybower) sont à sec la plupart du temps, en 2018, année aride, le village englouti renaissait des fonds, ou plutôt ses ruines. Il a attiré tellement de curieux que le Peak District National Park qui gère le lieu a dû demander explicitement de toucher avec les yeux et non avec les mains ! Le Ladybower Reservoir fait parti d’un ensemble de trois réservoirs semblables qui permettre aux rivières Ashop et Derwent de garder un niveau d’eau stable. Ladybower fût construit entre 1935 et 1943 en complément des deux autres réservoirs et rempli en 1945.

Ladybower Reservoir
Le réservoir de Ladybower est le plus bas des trois réservoirs du Dergone supérieur . La bouche de Bellmouth déborde (appelée localement les “plougholes”) sur le côté du mur. Crédit photo : Shutterstock / Darrell Evans

Sous le barrage on trouve une tranchée profonde de 54, 9 m sur 1, 8m de large… Et celle-ci d’étend sur 152, 4 m. Pour construire ce déversoir impressionnant, il a fallu 100 000 tonnes de béton, 1 million de tonnes de terre et 100 000 tonnes d’argile pour construire cet édifice impressionnant.

Ladybower Reservoir
Ladybower Reservoir en November 2019. Crédit photo : Shutterstock / Yusuf Tatliturk

Disparition du village de Derwent

Lors de son remplissage, le village de Derwent fût rayé de la carte en 1946. Le village d’Ashopton a également été englouti sous les eaux du barrage. Lors des années de grandes sécheresses (1976,1995,2018) le niveau d’eau baisse tellement que Derwent est encore visible.

Ladybower Reservoir
Ladybower Reservoir. Crédit photo : Shutterstock / Glyn Swanson

Un détour par LadyBower s’impose si vous passez par-là, l’architecture de ces déversoirs est juste impressionnante !

Ladybower Reservoir
Trop plein pour le barrage de Ladybower, réservoir de Ladybower, Parc national du district de Peak, Hope Valley (Angleterre). Crédit photo : Shutterstock / kentaylordesign


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page