Environnement

Projet Jourdain : pour faire face à la sècheresse, la Vendée va transformer les eaux usées en eau potable

Les eaux usées traitées peuvent servir aujourd'hui à arroser les cultures... Demain, elles pourraient couler directement de nos robinets de cuisine !

Le réchauffement climatique est au centre des préoccupations de tous les scientifiques du monde, mais également de nombreux particuliers… La multiplication des sécheresses, le manque d’eau, les températures caniculaires ne peuvent qu’être un constat et non plus une hypothèse ! Dans ce cercle vicieux, le recyclage des eaux usées devient lui aussi, un enjeu majeur de notre futur proche. En Vendée, le projet « Jourdain », qui se traduit par le construction et l’exploitation d’une future usine d’affinage des eaux usées, pilotée par le groupe Veolia, est attendu pour 2023. Ce projet pilote en Europe entend transformer les eaux usées en eau potable. Certaines régions de France, déjà en restriction d’eau pourraient trouver dans ce projet une alternative à l’utilisation de l’eau courante. Présentation.

Le projet Jourdain, unique en Europe

Actuellement, moins d’1% des eaux usées sont recyclées. Ce qui est évidemment trop peu au regard du réchauffement climatique et du manque d’eau qui se fait déjà sentir; la nécessité de penser à d’autres moyens de recyclage est donc essentielle. La Vendée, département de l’Ouest de la France, est déjà touchée par des restrictions d’eau et est l’un des départements les plus sensibles au stress hydrique. Ce projet mené par Vendée Eau (Syndicat des Eaux de Vendée) et Veolia est pionnier en la matière et actuellement unique en Europe. L’objectif : la valorisation circulaire de l’eau !

Technologies utilisées dans l’usine d’affinage : ultrafiltration et osmose inverse basse pression
Crédit photo : ⓒ Atelier RVL Architectes – Tours

Cette expérience sans précédent en Europe permet d’expérimenter un projet reproductible sur d’autres portions du territoire, le littoral ligéro-breton représentant 40% du littoral français. Martin Gutton, Directeur de l’agence de l’eau Loire Bretagne.

Comment ça marche ?

Actuellement, les eaux usées, sont rejetées dans l’Océan, après avoir été évidemment filtrées. Grâce à cette usine d’affinage, les eaux usées provenant de la station des Sables d’Olonne pourront être récupérées, traitées, puis réinjectées dans le réseau d’eau potable. Rappelons que les eaux usées et traitées sont déjà réutilisées, mais réservées à l’irrigation agricole et aux espaces verts; pas pour un usage domestique. Actuellement, cette usine d’affinage est en construction au Château d’Olonne.

À LIRE AUSSI :
JERRY : ce filtre à jerrican élimine plus de 99,9 % des bactéries, parasites et virus présents dans l'eau

L’eau sera filtrée puis traitée à deux reprises pour éliminer les micropolluants, mais également les résidus médicamenteux, reliquats de produits ménagers, etc. L’un des traitements permettra également de débarrasser les eaux usées des virus et bactéries qu’elle pourrait contenir. L’eau sera ensuite emmenée vers le barrage de Jaunay par une canalisation de 27 kilomètres. Cette eau dépolluée sera ensuite mélangée aux eaux de la rivière, puis réacheminée vers la centrale de production d’eau potable, toujours à Jaunay. Grâce à ce nouveau procédé, l’eau sera de nouveau consommable, comme si elle n’avait jamais été utilisée.

La REUT fait partie des solutions indispensables qui vont nous permettre de répondre au problème des sécheresses répétées et du stress hydrique en France. Les Français y sont favorables puisque 83%(1) d’entre eux se déclarent prêts à boire de l’eau potable produite à partir d’eaux usées traitées. Je remercie Vendée Eau de faire confiance à Veolia. Antoine Frérot, PDG de Veolia

Un démarrage progressif de l’unité !

L’unité d’affinage du projet Jourdain sera mise en fonctionnement très rapidement mais demandera une longue période d’expérimentation. Lors de la première année d’observation, 150 mètres cubes / heure seront traités puis rejetés an mer. Les résultats de cette première année détermineront l’autorisation (ou non) du rejet de l’eau dans le barrage. Si tous les résultats d’analyses permettent de valider le projet, en 2027, l’unité pourra traiter 600 mètres cube par heure et servir à nouveau d’eau potable. Pour les concepteurs du projet Jourdain, 2050 se prépare maintenant. Cette unité vendéenne de transformation des eaux usées en eau potable consommable sera la première du genre en France et en Europe… L’eau est précieuse, ne la gaspillons pas ! L’étape expérimentale Jourdain permet à Vendée Eau d’anticiper et planifier ce que devra être la solution optimale de réutilisation des eaux, dans sa configuration pérenne. L’horizon 2040-2050 se prépare aujourd’hui. Jacky Dallet, Président de Vendée Eau.

Source
Francetvinfo.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page