Insolite

Confinement : il séduit une voisine avec un drone et la rencontre ensuite dans une boule hermétique

Le confinement des célibataires ou de ceux qui ont envie de rencontres légères [et sociales] écument les sites de rencontres. Ces derniers voient leur nombre d'utilisateurs exploser depuis le début du confinement.

La plupart des lieux de rencontre sont fermés : bars, parcs, jardins ou encore restaurants. Pourtant les sites de rencontre, eux, restent ouverts. Et ils enregistrent même une très forte hausse depuis le début du confinement… Les célibataires confinés profitent du temps qu’ils ont pour écumer les sites de rencontre et faire connaissance avec d’autres personnes…

A la seule différence que le « premier rendez-vous » se fait désormais en visio ! Le besoin de liens sociaux se fait sentir, tout comme l’envie de légèreté, c’est la raison avancée par les sociologues pour expliquer le boom des connexions sur les sites de rencontre (+25% en France, et +40% en Italie).

La méthode par drone :

A Brooklyn, Jeremy Cohen n’a pas hésité à envoyer un drone à la fille qui dansait sur le toit de l’immeuble en face de chez lui. Il lui a fait parvenir son numéro de téléphone. Le besoin d’interaction sociale a poussé l’homme à faire quelque chose qu’il n’aurait pas fait en temps normal. Depuis ils échangent en ligne et se saluent par la fenêtre… Le futur dira si cette rencontre durera au-delà de la période de confinement.

À LIRE AUSSI :
le Gouvernement accorde une tolérance de déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge

https://www.instagram.com/p/B-DGTwiDA_b/?utm_source=ig_embed

L’humour prévaut sur le romantisme :

D’après Tinder, les messages d’accroche se révèlent plus humoristiques que d’habitude. « Mec plutôt bien cherche femme même profil en vue confinement dans bel appartement parisien » ou encore « J’ai du PQ et du gel hydroalcoolique » ! Les échanges sont plus faciles derrière un écran en visio que physiquement. Comme si l’écran protégeait des regards critiques que l’on peut redouter lors d’un rendez-vous classique. La plupart des célibataires « confinement » affirment vouloir rencontrer leurs « confinés » quand les sorties seront de nouveau permises.

https://www.instagram.com/p/B-Kl0RfD3Cz/?utm_source=ig_embed

Après ce dîner en « amoureux », Jeremy a rencontré Tori à l’intérieur d’une boule gonflable géante et hermétique. Rencontrer le grand amour pendant le confinement ? Pourquoi pas finalement ?

View this post on Instagram

How to date a Quarantined Cutie, Part 3.

A post shared by JEREMY COHEN (@jermcohen) on

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.
Bouton retour en haut de la page