Insolite

Des traces de tabac et de plantes “récréatives” découvertes dans des artefacts archéologiques Mayas

Les civilisations Mayas n'ont pas fini de nous révéler leurs petits secrets ! Des archéologues ont probablement identifié une plante, qui, mélangée à du tabac rendait l'expérience plus agréable !

Et si les Mayas n’avaient pas fumé que du tabac ? C’est en tout cas ce que cherchent à prouver des archéologues qui ont découvert des conteneurs mystérieux. Des gourdes crantées datant de 750-900 après Jésus-Christ contiendraient des substances encore mystérieuses qui s’apparenteraient à des médicaments de genre psychotropes !

On sait déjà que les civilisations précolombiennes usaient et abusaient des plantes pour se soigner. Sur certains points, ils étaient même très avant-gardistes. N’ont-ils pas inventé un système de filtration d’eau, voilà plus de 2000 ans ? Revenons-en à ces plantes découvertes et analysées par des archéologues américains.

Les Mayas sont, depuis toujours, une source inépuisable de recherches pour les scientifiques. Dans ces gourdes, ils ont donc découvert du tabac, mais également une autre plante qui y était mélangée dévoile cette étude publiée dans le magazine Nature. Les chercheurs pensent que ces plantes pourraient avoir été des drogues. Ils cherchent maintenant à les identifier et à savoir si celles-ci étaient psychoactives ou non.

Du souci mélangé à du tabac mais pourquoi donc ?

La plante identifiée serait du « souci mexicain » (Tagetes Lucida), les 14 récipients contenaient également deux types de tabac : Nicotiana Tabacum et N.Rustica. Les scientifiques imaginent que le souci était ajouté au tabac pour une expérience plus « récréative » !

Pour réaliser leurs recherches, les scientifiques ont utilisé une nouvelle méthode qui se base sur la métabolomique. Cette méthode peut identifier des composés végétaux dans les artefacts archéologiques comme ces gourdes ou même des tuyaux qui servaient à fumer.

Des traces de tabac et de plantes "récréatives" découvertes dans des artefacts archéologiques Mayas
14 contenants avec des traces de « souci mexicain » (Tagetes Lucida) et deux types de tabac : Nicotiana Tabacum et N.Rustica. Crédit photo : Zimmermann et al., Scientific Reports, 2021

L’utilisation de “plantes medicinales”

“Bien qu’il ait été établi que le tabac était couramment utilisé dans les Amériques avant et après le contact, les preuves d’autres plantes utilisées à des fins médicinales ou religieuses sont restées largement inexplorées (…) les méthodes d’analyse développées en collaboration entre le Département d’anthropologie et l’Institut de chimie biologique nous donnent la possibilité d’étudier la consommation de drogues dans le monde antique comme jamais auparavant.” explique Mario Zimmermann, responsable de la recherche menée par une équipe de l’Université de l’État de Washington.

D’autres récipients conservés par les institutions mexicaines pourraient contenir des plantes encore inconnues. Ou du moins dont on ne sait à quoi elles servaient il y a 2000 ans…  Décidément, les Mayas étaient précurseurs dans bien des domaines… Il ne serait pas étonnant qu’ils aient été les premiers utilisateurs de CBD ! Même si, à l’époque, il ne devait pas y avoir autant de lois qui en encadrait son utilisation !

Meilleure Vente n° 1
Les Mayas
  • Patricia Crété (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page