Si vous êtes fans de la série Harry Potter, ne scolarisez pas vos enfants à Nashville dans le Tenessee… Le sorcier et ses amis sont désormais bannis de la bibliothèque… Endoloris !

Nous savions que certains états américains étaient très conservateurs mais nous avons atteint le summum avec une décision ubuesque d’une école (très) catholique de Nashville dans le Tennessee… L’école Saint-Edouard a en effet officiellement décidé de bannir des étagères de sa bibliothèque les sept livres de la saga de J.K. Rowling, Harry Potter.

Une décision assumée par les prêtres responsables de cette école tout comme les parents qui avaient expressément demandé que le petit sorcier disparaisse des livres proposés… En lisant les sorts jetés par Harry Potter et ses comparses, les dirigeants et parents de cette école pensent qu’ils pourraient se réaliser !


A lire également : Des écoliers découvrent un tumulus funéraire vieux de 5600 ans, dans le bac à sable de leur école


Le site 20 minutes nous apprend donc que, à la suite de la plainte d’un parent d’élève et après avoir étudié le problème, le révérend Dan Reehil, responsable de l’établissement a décidé de supprimer les livres de la saga de la bibliothèque.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Pour dénoncer sa politique anti-écologie, un anglais accueil Donald Trump avec un pénis géant...

Vidéo : Harry Potter est-il satanique ? (Info : France 2)

Les arguments de Dan Reehil sont les suivants : les mauvais et bons sorts utilisés dans les livres sont bien réels et la magie des sorciers serait une tromperie maline qui encourage les enfants à pratiquer la sorcellerie simplement en lisant les livres ! Les livres de J.K Rowling ont donc été censurés sous couvert de l’autorité canonique dont dispose les chefs d’établissements de ce genre d’établissements privés et catholiques.

Les pauvres petites écoliers ne pourront donc pas s’identifier à Harry, Hermione ou Ron ! On espère tout de même qu’ils ont laissé libre accès à La Petite Maison dans la Prairie ou Docteur Quinn, femme médecin, afin de montrer aux enfants combien le monde a évolué depuis ces années-là ou pas ?

Photo de couverture de Olga Konakova / Shutterstock