Incroyable surprise ce matin : la fondation Raspberry Pi vient à la fois de dévoiler, mais aussi de rendre immédiatement disponible le tout nouveau et très attendu Raspberry Pi 4 ! Coup de comm? Simple mise à jour ou vraie avancée technologique? Découvrons ensemble ce que cette nouvelle carte de la fondation Raspberry a sous le capot…

UN RASPBERRY PI 3 EN (BIEN BIEN) MIEUX !

Ne tournons pas autour du pot, et découvrons ensemble les nouvelles caractéristiques fraîchement dévoilées de ce nouveau “Raspberry Pi 4 Model B” :

  • Processeur 1.5GHz quad-core 64-bit ARM Cortex-A72 (~ performances x 3!)
  • 1Go, 2Go, ou 4Go de LPDDR4 SDRAM
  • Full Gigabit Ethernet (le Pi3B+ partageait la vitesse avec le port USB)
  • Wi-Fi Dual-band 802.11ac
  • Bluetooth 5.0
  • 2 ports USB 3.0 et 2 ports USB 2.0
  • Gestion du double écran, avec des résolution allant jusqu’au 4K
  • VideoCore VI graphics, supportant OpenGL ES 3.x
  • Décodage natif du 4Kp60 (HEVC video)

PLUSIEURS CARTES SINON RIEN

Pour la première fois de leur histoire, la fondation Raspberry Pi va offrir un choix de la capacité de mémoire embarquée sur la carte. 3 niveau de versions seront donc disponibles, toujours en gardant le tarif exceptionnel et historique de 35$  pour le modèle d’entrée de gamme:

1 Go de RAM = 35 $
2 Go de RAM = 45 $
4 Go de RAM = 55 $

Les trois variantes sont dès à présent disponibles, mais la fondation annonce quand même qu’ils ont initialement construit plus de variantes de 2 Go que les autres, et qu’ils ajusteront le mix au fil du temps à mesure qu’ils découvriront laquelle est la plus populaire.

Nouveau Raspberry Pi 4… nouvelles fonctionnalités !

À première vue, le Raspberry Pi 4 ressemble beaucoup aux précédents cartes déjà sorties. Mais pour la première fois… et au risque de faire grincer certaines dents… la fondation Raspberry a touché à son sacro-saint “Form-factor”, afin de s’adapter aux nouvelles fonctionnalités.

Puissance

Au niveau de l’alimentation, le Raspberry Pi 4 passe de l’USB micro-B à l’USB-C. Un connecteur qui va permettre une prise en charge de 500 mA supplémentaires de courant, ce qui garantit une capacité totale de 1,2 A pour les périphériques USB en aval, même sous une charge de processeur importante.

Vidéo

Afin de pouvoir gérer une sortie à double affichage dans l’espace très réduit du Raspberry, le connecteur HDMI de type A (que l’on retrouve sur n’importe quel appareil HDMI) a été remplacé par une paire de connecteurs HDMI de type D (micro). Compréhensible, mais charge à vous d’acheter un/des adaptateurs ou de nouveaux câbles…

Ethernet et USB

Le port Ethernet Gigabit a été déplacé en haut à droite de la carte (au lieu d’en haut à gauche), simplifiant grandement le routage. Le connecteur PoE (Power-over-Ethernet) à 4 broches reste au même endroit, ce qui permet au Raspberry Pi 4 de rester compatible avec le PoE HAT. 

Nouveauté également : le contrôleur Ethernet du SoC principal est connecté à un PHY Broadcom externe via une liaison RGMII dédiée. Ca veut dire quoi? Et bien contrairement au Pi3B+, le Pi4 fournit ici un débit total, il n’est plus partagé avec le débit des ports USB. L’USB est fourni via un contrôleur VLI externe, connecté sur une seule voie PCI Express Gen 2 et fournissant une bande passante totale de 4 Gbps, partagée entre les quatre ports.

Les trois connecteurs situés sur le côté droit de la carte surplombent le bord d’un millimètre supplémentaire, dans le but de simplifier la conception du boîtier. À tous les autres égards, la disposition des connecteurs et des trous de montage reste la même, ce qui garantit la compatibilité avec les HAT et autres accessoires existants.

Autre avancée notable : la pile de pilotes graphiques héritée utilisée sur les modèles précédents a été retirée. Au lieu de cela, le pilote Mesa «V3D» développé par Eric Anholt chez Broadcom au cours des cinq dernières années a été choisi. Cela offre de nombreux avantages, notamment la navigation Web et la composition de postes de travail accélérées par OpenGL, ainsi que la possibilité d’exécuter des applications 3D dans une fenêtre sous X. Il élimine également environ la moitié des lignes de code source fermé de la plate-forme.

Nouveaux accessoires Raspberry Pi 4

Forcément, avec les changements de connecteurs et de facteurs de forme, vous allez devoir songer à acquérir de nouveaux accessoires. Rassurez-vous, Raspberry a pensé à tout, avec notamment un nouveau boîtier pour Raspberry Pi 4, toujours développé en deux parties, au prix annoncé de 5 $. Par ailleurs, la fondation précise également que si vous souhaitez continuer d’utiliser vos anciens accessoires, vous pouvez simplement couper les ailettes en plastique du côté droit et omettre l’un des panneaux latéraux. indiqué ci-dessous, facilement réalisable avec un Dremel. (avec un résultat forcément aléatoire, prudence donc…)

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
RetroFlag sort un nouveau boitier SuperPi AVEC CARTOUCHE !

Quid de l’alimentation ?

Raspberry en a conscience : de bonnes sources d’alimentation USB-C peu coûteuses (et de bons câbles USB-C) sont étonnamment difficiles à trouver. Ils se sont donc entourés de Ktec pour développer une vraie alimentation 5V / 3A, au prix plancher de 8 $ ! De quoi ravir les utilisateurs de Recalbox en perpétuelle quête de puissance !

Pour les autres utilisateurs n’ayant pas besoin d’autant de puissance, Raspberry rappelle qu’un simple adaptateur qui convertit l’USB micro-B en l’USB-C peut suffire. Pas l’idéal, mais “ça fait le taff”, comme on dit… et souvent pour moins de 1€ !

Adieu HDMI, bonjour micro HDMI !

Même constat pour les câbles micro-HDMI : pas évident de trouver des câbles de qualité, supportant le débit de données de 6 Gbps nécessaire pour la vidéo 4Kp60, sans faire exploser le budget…  Raspberry a donc prévu de sortir un câble micro HDMI vers HDMI officiel de 1 m, qui sera disponible auprès de nos revendeurs au prix de 5 $.

Dans les entrailles du Raspberry Pi 4

Comme nous vous l’annoncions dans nos indiscrétions publiées déjà en février dernier, avec le BCM2837B0 pour Raspberry Pi 3B +, la fondation était arrivée au bout de ce qu’ils pouvaient faire en 40nm. Le Raspberry Pi 4 s’articule donc désormais autour du BCM2711, une nouvelle implémentation complète du BCM283X en 28 nm. Les économies d’énergie générées par la géométrie réduite du processus ont permis de remplacer le Cortex-A53 par le noyau beaucoup plus puissant : le Cortex-A72, qui augmente drastiquement les performances par rapport à Raspberry Pi 3B + (de 2 à 4 fois plus (!!) en fonction du repère, nous annonce la fondation Raspberry Pi).

Le changement d’architecture a permis à Raspberry de réviser et mettre à jour de nombreux autres éléments de la conception. Le Pi4 ouvre par exemple la voie à une technologie de mémoire plus moderne, la LPDDR4, triplant la bande passante disponible. L’ensemble de la chaine d’affichage, y compris le décodage vidéo, les graphiques 3D et la sortie d’affichage a également été upgradée afin de prendre en charge le débit 4Kp60 (ou double 4Kp30), tout en résolvant également les problèmes d’E/S non multimédia des appareils précédents, en ajoutant des contrôleurs Gigabit Ethernet et PCI Express intégrés.

Un Raspberry Pi 4 déjà disponible !

Une grosse surprise pour tout le monde, puisque dans leur dernière interview publique, Raspberry n’annonçait pas de Pi4 avant 2020. En réalité, ils s’étaient réservés quatre versions “test” du BCM2711 (A0, B0, C0 et C1). Or, c’est le 2711B0 qui s’est avéré prêt pour la production, ce qui a fait gagner environ 9 à 12 mois sur le calendrier initial !

Les anciens modèles de Raspberry Pi officiellement prolongés

La fondation Pi a conscience que pour beaucoup, le Pi4 n’est pas “utile”, et que la puissance des  produits existants est suffisante pour nombre d’utilisateurs pour le moment. Ils continueront donc à construire ces modèles aussi longtemps qu’il y aura de la demande. Les Raspberry Pi 1B +, ​​2B, 3B et 3B + continueront de se vendre 25 $, 35 $, 35 $ et 35 $ respectivement.

Concernant une nouvelle version du modèle A, à l’heure actuelle, il n’a pas été identifié de modifications sensibles nécessitant de créer un nouveau produit «Modèle 4A» à un prix nettement inférieur à 35 $. Mais la porte n’est clairement pas fermée. De même pour les module Compute CM1, CM3 et CM3 + qui continueront d’être disponibles, tout en réfléchissant aux options de production d’un produit Compute Module basé sur le chipset Raspberry Pi 4.

A SUIVRE…

Source : Blog officel de la fondation Raspberry


MATÉRIEL RECOMMANDÉ NÉCESSAIRE POUR BIEN COMMENCER AVEC RECALBOX : 

TUTORIEL COMPLET : 

==> https://ouiaremakers.com/posts/tutoriel-diy-montez-votre-console-de-jeu-retrogaming-multi-plateformes-avec-recalbox