Lifestyle

Ils construisent eux-mêmes leur maison conteneur et disent adieu à leurs dettes et à leur “dépendance à la société”

Construire une maison à deux, qui serait autosuffisante et les libérerait de leurs dettes, c'est le projet fou qu'un couple d'américains s'est lancé; un an plus tard, pari gagné haut la main !

Comment faire pour vivre sans aucune dette, mais dans une maison confortable ? C’est probablement à cette question que Mackenzie et Spenser, un couple du Texas, a tenté de répondre. Pour ce faire, ils ont décidé d’abandonner leur vie confortable sous le soleil de Floride, pour vivre coupés de toute tentation. Et, surtout pour parvenir à vivre sans dette, sans crédit et donc sans stress ! Le point de départ de leur projet un peu fou : deux conteneurs maritimes rouillés, qu’ils ont décidé de transformer en superbe maison ! Sans compétence particulière en bricolage, le couple s’est lancé dans l’aventure et a appris les rudiments du bâtiment sur le tas… Et c’est plutôt une belle réussite, la preuve tout de suite !

L’appel d’une vie sans dette

MacKenzie et Spenser auraient pu continuer à vivre en Floride, dans leur maison traditionnelle, achetée à crédit… Mais cela ne leur convenait plus. Ils ont donc revendu leur maison, de manière à se constituer un petit pécule pour leurs futurs travaux. Ils ont acheté deux vieux conteneurs maritimes, verts et rouillés et ont vécu dans une grange sur le terrain en attendant la réalisation de leur rêve. Avant de se lancer dans la construction de leur maison conteneur, leur seule expérience en la matière était la fabrication d’un petit meuble de télévision. Autant dire qu’ils sont vraiment partis de rien, pour construire leur futur nid douillet !

Spenser et Mackenzie devant leur maison container
Crédit photo : Spenser et Mackenzie / Life Uncontained

Le chantier de construction

Le travail était titanesque puisqu’au départ, ils ne disposaient que de leurs deux conteneurs maritimes.  L’essentiel étant que les conteneurs soient en bon état; ils avaient déjà un toit. Ils ont commencé par les isoler, puis créer les ouvertures de sur futur habitat. Pour l’électricité, ils ont acheté des panneaux solaires TESLA, et fabriqué eux-mêmes leur système de fourniture d’électricité.

Car le but de la manœuvre était également de rendre leur maison autosuffisante en électricité et en eau. Une fois le gros œuvre terminé, ils ont commencé à aménager l’intérieur avec des matériaux récupérés et surtout, beaucoup de goût et d’imagination. Cette maison, ils l’ont vraiment construite à deux; enfin, avec un petit habitant caché dans le ventre de MacKenzie, en cours de travaux… En effet, ils n’ont fait appel à aucune aide extérieure, qu’elle soit professionnelle ou même amicale. Ils ont d’ailleurs partagé leur aventure sur leur chaîne YouTube qui relate parfaitement l’avancée du chantier et ses difficultés. Vous pouvez aussi les suivre sur leur compte Instagram, Lifeuncontained.

La maison container en construction
Crédit photo : Spenser et Mackenzie / Life Uncontained

Le résultat est splendide !

Cette maison container est juste le résultat magnifique d’une expérience hors du commun… Si l’on s’attarde un peu sur les images que nous proposent ce couple, on se demande où sont passés les conteneurs de départ. Grâce à un superbe bardage en bois blanc, ils sont devenus quasiment invisibles ! Balcons, porches, terrasses tous faits de bois donnent à cette maison un charme fou… Il existe cependant très peu de photos de leurs intérieurs, qu’ils souhaitent probablement garder pour eux. Dommage pour nous, mais on l’imagine aussi chouette que l’extérieur. Le couple précise que grâce à leur travail, la construction a durée un an, et qu’ils n’ont jamais dépassé le budget laissé par la vente de leur maison de Floride… Chapeau, c’est magnifique ! Plus d’info : Life Uncontained (YouTube) / Instagram / Patreon

Source
The-sun.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

11 commentaires

  1. Une jeune rédactrice qui devrait plutôt relater les problème en France pour accéder à ce mode de vie.
    Beaucoup trop de contraintes, l’obligation de se raccorder aux réseaux, la législation sur les terrains etc…
    Aux Etats Unis et au Canada c’est beaucoup plus simple…

  2. Bien d’accord avec Alex. La France toujours en retard. Sur certaines communes, la construction à base de containers est tout bonnement interdite., alors que les constructions très cubiques le sont. Je cherche un terrain capable d’accueillir une telle construction et je me heurte à un mur d’impossibilités à la noc et des gens buttés, bornés. Welcome dans la France rétrograde et bureaucrate embourbée dans son pseudo conservatisme imbécile.

  3. PS : ce genre d’article ne sert à rien, car irréalisable en France. Il vaudrait mieux faire des reportages sur les blocages du système français pour faire bouger cet immobilisme endémique

  4. La solution changer de pays pour plus de liberté car dans l’hexagone ce sont des vieux aiérré qui ont dû mal à évoluer.

  5. Tout à fait d’accord ça fait des années que je rêve d’avoir une maison hors norme mais on est confronté à des interdictions de communes pour faire des maisons conteneurs ou yourte.Mes parents ont construit leur maison dans une petite commune les Alpes-Maritimes ils ont pas pu choisir la couleur des tuiles sur le toit, de la façade et des volets il fallait que ça soit raccord avec les maisons du coin, un an plus tard juste au-dessus de chez eux quelqu’un qui avait un peu plus d’argent et le bras long que a eu l’autorisation de construire une maison très moderne un cube.
    Clairement il faudrait que ça change pour que les gens puissent enfin réalisé leurs rêves de vivre en dehors de la ville dans une maison qui leurs ressemblent.

  6. Pareil, entièrement d’accord avec les commentaires d’Alex, Alain69…
    La France et toutes ces lois qui compliquent de plus en plus la vie au lieu de la faciliter…
    Les très nombreuses sortes de nouvelles constructions écologiques, économiques, (très esthétiques aussi !), etc… qui se développent aujourd’hui un peu partout dans le monde, sont impossibles ou presque en France, quelle honte… et quelle frustration…!

  7. et bien peut-être commencer par prendre sa responsabilité en main et faire bouger les choses?
    les commentaires précédents illustrent un état d’esprit où la critique est plus facile que l’action.
    Or, rien ne tombera tout cru dans le bec… Peu importe le pays, il y a eu beaucoup de gens derrière ces nouveaux modes de vie qui se sont bougés pour que cela ait lieu. Beaucoup de paperasse, de discussion, de créativité, d’audace et de persévérance !
    La critique elle, qu’apporte t elle? mis à part le manque d’inspiration et la déprime de devoir rester là où on est ?
    Bref, juste une invitation à critiquer de manière constructive pour nous nourrir d’échanges intelligents.

  8. Sérieusement au lieu de pleurer ici…. devenez journaliste…et bravo pour la construction,très bien pensé.

  9. Alain69 devrait être moins catégorique..
    Et plus informé sur les lois et le droit.

    Vous avez un commentaire mensongé..
    Certainement un promoteur immobilier…

  10. Je suis en partie OK avec ce qui a été dit, CAD, que je pense qu’il y a 1 part de vérité chez chacun. Je m’explique:
    en France les lois ne sont pas faites pour ceux qui aiment (ou ont besoin!) de vivre hors système de consommation. Surtout en ce qui concerne l’accession à la propriété.
    pour critiquer ça ne sert pas à grand chose
    pour nous ne sommes pas aux States.
    pour la crconstructive ructive
    MAIS ALORS que faisons nous? Quelqu’un a-t-il 1 idée ?, Une information?, 1 proposition?
    Moi personnellement je suis propriétaire d’un terrain agricole où j’aimerai vivre MAIS # les lois donc# les emmerdements je crois que je vais abandonner.
    Je pourrai le donner à “DÉSOBÉISSANCE FERTILE”. C’est un groupe de personnes hors compétition ” normes” qui ont décidées d’agir au lieu d’attendre. Bon moi je suis désormais âgée et je n’ai plus l’énergie de me battre contre la loi française et me retrouver à la rue.
    J’arrête sinon personne ne va me lire, BREF, j’attends de quelqu’un des infos ou ….. (on pourrait se regrouper pour en parler puis agir en conséquences) si j’arrive e à retrouver ce blog!!!! Eh oui, encore l’âge !!!!
    Bonne journée à tout- e-s ( la grenouille c’est mon symbole croak )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page