Mobilité / Santé

Des étudiants de l’ICAM inventent une raquette de ping-pong adaptée aux personnes en situation d’handicap

Deux prototypes de raquettes de tennis de table adaptées aux personnes en situation de handicap ont été mises au point par de jeunes étudiants de l'école d'ingénieurs de l'ICAM Paris Sénart. Ils espèrent maintenant que leur innovation séduira les différents acteurs de la rééducation fonctionnelle pour commercialiser leur invention.

Quand de jeunes ingénieurs s’associent aux fédérations sportives, cela donne parfois de jolis résultats. C’est le cas de ces étudiants à l’ICAM Paris Sénart (77) et du comité de tennis de table de l’Essonne. Cette réalisation s’inscrit dans un appel à projets du Centre National pour le Développement du Sport dans la perspective des JO 2024.

Le projet de développement de matériels innovants pour faciliter l’accès au tennis de table aux personnes en situation de handicap a été retenu. Pour mener à bien ce projet, Bruno Chamont, président du comité sportif s’est rapproché de l’école d’ingénieurs (ICAM). Deux modèles de raquettes de tennis de table adaptées ont pu voir le jour !

À LIRE AUSSI :  Nike Adapt BB, les nouvelles baskets auto-laçantes, connectées et intelligentes

Les deux raquettes de tennis de table adaptées aux personnes handicapées sont uniques en France. Le premier modèle se destine à toutes les personnes en situation de handicap. Le second, quant à lui s’adresse plus particulièrement à ceux qui rencontrent des difficultés à ouvrir la main.

Accompagnés par un kinésithérapeute, les étudiants ont réalisé des modèles ergonomiques et fonctionnels. Ils destinent pour le moment ces prototypes aux centres de rééducation et maison de retraite. Les raquettes dites « 360 » se présentent sous la forme d’une raquette lambda coupée en deux sur laquelle ont été ajouté des pièces imprimées en 3D.

https://twitter.com/CoeurHandisport/status/1230520501124182016

Les deux prototypes livrés ouvriront peut-être la voie à un nouvel axe de travail pour les professionnels du handicap et de la rééducation. C’est en tout ce que souhaite mettre en œuvre les différents intervenants de ce chouette projet. Pour que le tennis de table soit accessible au plus grand nombre de personnes en situation de handicap.

Photo de Karen Grigoryan / Shutterstock

 

Via
actu.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page