Santé

Au Brésil, les soignants utilisent des « petites mains d’amour » pour réconforter les patients isolés

Le Brésil est très fortement touché par la Covid19, alors les soignants ont imaginé un petit accessoire pour réconforter les malades.

Le Brésil vit actuellement un enfer quotidien à cause de la Covid19. Les hôpitaux sont plus que saturés, les décès se comptent chaque jour par milliers, et des tombes sont creusées jour et nuit à la hâte… Et le président du Brésil donne l’impression de ne pas gérer une situation catastrophique.

Comme partout dans le monde, les soignants sont au bord de l’épuisement, et les malades se retrouvent seuls dans une chambre à l’heure où la mort rode ! Bien entendu, les patients hospitalisés ne peuvent recevoir de visite ! Alors pour donner un semblant d’humanité à cette situation inhumaine, des infirmières ont créé la « Main de Dieu » explique le site Positivr. Un dispositif tout simple qui aide les patients à partir plus sereinement !

378 000 morts, c’est l’effarant chiffre qui ne cesse de croître ! Le Brésil est le second pays au monde en termes de décès de la Covid. Alors à l’hôpital Sao Carlos, les soignants ont entrepris de fabriquer à partir de gants en latex, “une main de dieu”. Cette main, ils viennent la poser sur celle du patient mourant… A défaut de temps pour y poser leur vraie main, les soignants ont trouvé cette alternative… Evidemment, cela ne remplace probablement pas la chaleur de la main d’un de leurs proches, mais puisque c’est interdit, ils ont eu cette idée.

Une main de latex tiède qui réconforte

Concrètement, ils ont fabriqué une main avec des gants en latex, qu’ils remplissent d’eau tiède. Ils les attachent ensuite sur la main du patient. Les patients, souvent en réanimation semblent apaisés par cette main artificielle qui leur apporte un peu de réconfort.

Une infirmière explique : « C’est très triste et déchirant pour tout le monde. Les patients sont hospitalisés, intubés, sans contact avec leur famille, sans contact avec personne. On ne leur parle plus que par téléphone ou visio, ils n’ont pas de câlins. S’ils n’ont pas de visites, les patients deviennent vulnérables » Cette main de dieu fait le buzz sur les réseaux sociaux et si cela peut apporter un peu de réconfort aux patients, nous, on valide !


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page