Science

Votre bébé est-il plus intelligent que la moyenne ? 5 signes pour détecter un enfant précoce

L'intelligence de votre enfant peut se remarquer dès lors que celui-ci est encore bébé. En effet, certains signes peuvent permettre de reconnaître un bébé précoce. Voici ces 5 signes !

Lors d’un heureux évènement, beaucoup de futurs parents ont hâtent de voir à quoi ressemble leur bébé. Mais un autre détail pourrait se révéler important pour certains parents. Leur enfant sera-t-il futé comme un renard ? Eh bien sachez qu’il existe plusieurs signes prouvant que votre bébé est légèrement plus intelligent que la moyenne !

C’est notamment le sujet principal du livre de Monique Huon de Kermadec, psychologue et psychanalyste. Dans cet ouvrage, la spécialiste explique qu’un enfant dévoile son potentiel bien avant d’entrer à l’école. De cette façon, il est donc possible de savoir si votre enfant sera un peu plus intelligent que la moyenne. Et voici 5 signes qui vous permettront de le déterminer.

Votre bébé observe tout ce qui l’entoure

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’intelligence n’est pas seulement la capacité de raisonner. En effet, d’autres critères entre aussi en jeu et notamment l’observation. Un bébé précoce prêtera une certaine attention au monde qui l’entoure et tentera de le comprendre. Une extrême concentration et un sens de l’observation légèrement plus développé lui permettra de comprendre son environnement.

L’impatience serait également l’un des signes

Afin d’avoir un indice sur l’intelligence de votre enfant, il faut observer l’impatience qu’aura votre bébé. En effet, si celui-ci est précoce, il réfléchira vite et ce qui vous semble prendre une seconde sera une éternité pour lui explique le site Fredzone.org.

Fréquence, durée et position, voici comment faire des "câlins bénéfiques" selon la science

L’impatience de votre bébé est donc un bon moyen de savoir s’il sera plus intelligent que la moyenne ou non. Mais si celui-ci se montre impatient, attention à ne pas tout lui céder. En effet, votre bébé doit comprendre que le monde qui l’entoure fonctionne d’une certaine façon et qu’il doit s’y plier.

L’hypersensibilité de votre bébé

En général, les bébés précoces seront beaucoup plus attentifs à leur environnement. L’hypersensibilité de votre bébé entraînera des répercussions non négligeables sur la manière dont il ressentira les émotions. En effet, chacun de ces sentiments sera multiplié. Arrivé à l’âge adulte, un bébé hypersensible préfèrera s’isoler du monde qui l’entoure afin de ne plus rien ressentir. Une façon tout à fait légitime de s’autoprotéger.

La capacité d’apprentissage de votre enfant

La capacité d’apprentissage de votre enfant est sans doute le signe d’intelligence le plus logique. Un bébé précoce apprendra vite, il comprendra plus vite les formes ou les couleurs. De plus, votre bébé réussira à parler ou à compter beaucoup plus tôt que la moyenne. Néanmoins, ce n’est pas parce que votre bébé apprend vite que celui-ci deviendra l’un des plus grands génies de ce monde. D’autres signes doivent être pris en compte.

Selon cette étude, il ne serait pas judicieux de trop aider ses enfants !

Votre bébé dort moins que la moyenne

Sachez que, malgré ce que l’on pourrait penser, l’intelligence n’est pas toujours un avantage. Même en étant bébé, votre enfant, s’il est précoce, réfléchit beaucoup, voir trop. Cette réflexion poussée a de nombreuses conséquences sur le sommeil de votre enfant.

Adorable bébé talentueux jouant du piano
Un bébé qui joue du piano. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Andrew Angelov

En effet, trop réfléchir empêchera votre bébé à se vider la tête. La conséquence est que votre enfant aura donc beaucoup de mal à s’endormir et se réveillera tôt. Il peut même se réveiller plusieurs fois par nuit.

Quoi qu’il en soit, il est important de savoir que tous les bébés ou enfants précoces ne seront pas forcément des génies à l’école. Au contraire, ceux-ci pourraient même devenir des cancres par un manque de sollicitation. Pour finir, ceux-ci pourraient également se renfermer sur eux-mêmes en ayant l’impression d’être trop différents de leurs camarades.

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page