Science

Coronavirus : peut-on être immunisé ou pas ? un médecin répond

La question concernant l’immunité collective pour stopper le COVID-19 reste encore un sujet qui prête à confusion. Un spécialiste des maladies infectieuses a accepté de répondre aux questions les plus courantes… ce qui n’est pas simple.

Malgré tous les efforts déployés pour le combattre, le Coronavirus continue de faire des centaines de morts et d’infectés par jour. Certains chercheurs avancent que l’immunité collective serait la solution pour contrer le virus mais le sujet reste encore vague. Interrogé par le site CNET, Joseph Vinetz, un expert des maladies infectieuses au Yale School of Medicine, apporte quelques explications par rapport à l’immunité et le COVID-19.

Avant tout, il faut savoir qu’une personne immunisée au COVID-19 veut dire qu’elle est résistante au virus. D’après les explications apportées par Joseph Vinetz, des tests d’anticorps permettent aujourd’hui de connaitre la réponse de notre système immunitaire au Coronavirus MAIS un test positif ne veut pas forcément dire qu’on est immunisé. L’OMS insiste particulièrement sur ce point. Pour le moment, aucun moyen ne permet donc encore d’avoir une réponse parfaitement claire sur la question.

À LIRE AUSSI :  Les vétérinaires s'alarment ! Ne lavez pas vos animaux avec de l'eau de Javel ou du gel hydroalcoolique !

Les personnes guéries deviennent-elles immunisées ?

Là encore, les chercheurs ne sont pas vraiment sûrs si les personnes qui se sont remises du nouveau Coronavirus deviennent immunisés par la suite. Comme l’explique Joseph Vinetz :

« Nous ne savons pas qu’une personne [qui a eu un coronavirus et s’est rétablie] est résistante à une nouvelle infection ou si elle a une protection et pendant combien de temps cette protection peut durer ou si vous pourriez porter la maladie pendant un certain temps [après récupération]. »

Il insiste sur le fait que « récupération » ne veut pas dire « immunité, » d’autant plus que le COVID-19 semble muter lentement. Toutefois, rien n’indique que le virus est en train de muter de manière à attaquer différemment notre système immunitaire.

Les tests d’immunité contre le Coronavirus, ça existe ?

Il existe actuellement des « tests de Coronavirus » mais pas encore de tests d’immunité à proprement parler. Il y a bien les tests d’anticorps mais comme on l’a expliqué plus tôt, ils ne permettent pas de déterminer exactement si le fait d’être testé positif fait de nous quelqu’un de vraiment immuniser (ou pas). Actuellement, il faut encore passer plusieurs autres tests supplémentaires pour avoir une réponse plus ou moins claire sur son immunité au COVID-19.

Les personnes immunisées sont-elles porteuses du virus ?

Dans les films qui traitent des virus et des infections, on peut voir que les personnes immunisées peuvent être porteuses du virus et participer sans le savoir à sa propagation. Est-ce le cas avec le COVID-19 ? Pour Joseph Vinetz, « Il y a une chance que les gens soient toujours capables de propager le virus même lorsqu’ils sont immunisés. » Si on suit cette logique, l’immunité collective ne permettrait donc pas de stopper la propagation du virus. Comme quoi, les chercheurs devront encore redoubler d’effort pour espérer percer tous les mystères du Coronavirus et trouver le moyen de le combattre.

Photo d’illustration De SamaraHeisz5 / Shutterstock

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page