D’après cette étude, la Terre pourrait avoir été légèrement plate à sa naissance

Notre planète n'aurait pas toujours été ronde. Du moins, c’est que laisse croire une nouvelle étude parue dans la revue Astronomy and Astrophysics Letters.

C’est un postulat qui pourrait raviver le débat autour de la théorie de la Terre plate. En effet, des chercheurs de l’Université du Lancashire central, en Angleterre, ont fait une découverte qui pourrait remettre en question l’idée selon laquelle les planètes adoptent une forme sphérique dès leur naissance. L’étude, parue dans la célèbre revue scientifique Astronomy and Astrophysics Letters et co-rédigée par le Dr Dimitris Stamatellos, est basée sur les résultats de simulations informatiques visant à déterminer la forme que prennent les jeunes planètes. Il est officiellement admis que ces astres se forment à partir de disques protoplanétaires. Ces derniers sont en fait des anneaux de poussière et de gaz qui entourent les étoiles.

Une forme sphérique aplatie

L’équipe a exploré deux théories différentes relatives à la formation des protoplanètes. La première est appelée accrétion du noyau. Elle soutient que les particules de poussière se mettent à adhérer les unes aux autres, formant des objets de plus en plus volumineux qui finissent par devenir des planètes. La deuxième, moins privilégiée, porte le nom de théorie de l’instabilité du disque. Elle suggère une formation rapide à partir d’un disque de gaz qui se désintègre autour d’une jeune étoile. En utilisant un superordinateur pour simuler la formation de planètes sur la base du second postulat, ils ont eu la surprise de découvrir des protoplanètes aplaties, dont la forme rappelle quelque peu celle d’un Smarties.

Une photo de la Terre vue de l'espace fournie par la NASA.
Une photo de la Terre vue de l’espace fournie par la NASA. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Sphérique ? Oui, mais plus tard

Face à cette découverte, les chercheurs ont conclu que les planètes qui se forment suivant l’hypothèse de l’instabilité du disque n’adoptent pas une forme sphérique dès leur naissance. Au lieu de cela, elles semblent accumuler plus de matière à leurs pôles qu’à leurs équateurs. La forme ronde se développerait plus tard au fur et à mesure que les jeunes astres grandissent. Bien sûr, il ne s’agit que d’une simple théorie, mais les chercheurs estiment que l’observation de planètes lointaines par le biais d’équipements avancés devrait permettre de la confirmer ou, le cas échéant, de l’infirmer.

La Terre est bien ronde

En attendant, sachez qu’il existe divers phénomènes permettant d’affirmer la rotondité de la Terre. Par exemple, notre planète tourne sur elle-même, effectuant un tour complet toutes les 24 heures. C’est cette rotation qui explique le cycle jour-nuit. Par ailleurs, si notre monde était plat, nous serions capables de voir très loin car tout ce qui se trouve à la surface serait plus ou moins au même niveau. Or, la courbure de la Terre limite notre portée visuelle. La forme sphérique de la Terre est également prouvée par la façon dont le Soleil se couche, en disparaissant progressivement derrière l’horizon. À l’inverse, quand elle se lève, notre étoile se déplace progressivement vers le haut. Plus d’infos : star.uclan.ac.uk. Que pensez-vous de cette étude ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page