Science

Quel est le groupe sanguin le plus rare en France ?

Selon l'Etablissement Français du Sang, 10 000 dons de sang par jour seraient nécessaires afin de soigner les personnes malades. Mais avant de donner le votre, il est préférable de connaitre votre quel groupe sanguin. Et si votre sang était le plus recherché ?

Vous le savez peut-être déjà mais grâce au don du sang, plus d’un million de Français sont soignés chaque année. Les appels au don sont très fréquents et pour cause: les donneurs manquent toujours et sont très recherchés par l’établissement français du sang. En effet, plus les donneurs se multiplient et plus les chances de pouvoir sauver des vies augmentent !

Avant de vouloir contribuer à cette belle cause, il est quand même important de savoir quels sont les donneurs ou receveurs universels, ou encore simplement à quel groupe sanguin on appartient, car se révèlent plus rares que d’autres.

Qu’est-ce qu’un groupe sanguin ?

Tout d’abord, il faut savoir que connaître son groupe sanguin est très important. Une transfusion sanguine ne peut avoir lieu sans une vérification préalable, car certains groupes ne sont pas compatibles avec d’autres. Et dans ce cas la, les conséquences d’une transfusion sanguine peuvent être mortelles.

Un groupe sanguin se détermine par la présence de certains antigènes à la surface des globules rouges. Ces antigènes sont le A et le B qui appartiennent au système ABO, ainsi que l’antigène D appartenant au système Rhésus. Selon les lois de Mendel, les antigènes du système ABO se transmettent génétiquement.

Le système ABO détermine donc l’appartenance d’un individu au groupe sanguin A, B, O ou AB. Le système Rhésus, quant à lui, permet de savoir si l’individu est porteur de l’antigène D: le groupe dit « rhésus négatif » ne possède pas cet antigène contrairement au groupe dit « rhésus positif ».

À LIRE AUSSI :
Quel est le groupe sanguin le plus répandu en France ?

Quel est alors le groupe sanguin le plus rare en France ?

Les groupes sanguins se divisent en huit groupes différents, en fonction de leurs systèmes ABO et Rhésus. Ces groupes sont A+, A-, B+, B-, O+, O-, AB+ et AB-. Cependant, il existe une inégale répartition de ces groupes dans le monde: certains sont beaucoup plus fréquents que d’autres.

Des données transmises par l’Etablissement Français du Sang permettent de détailler ce classement. Le groupe sanguin le plus répandu est le groupe A+, qui représente 38% de la population. Vient ensuite le O+ et ses 36% d’individus. Les groupes B+, A- et O- se suivent de près avec respectivement 8%, 7% et 6%. Le groupe AB-, quant à lui, représente 3% des Français. Les groupes sanguins les plus rares dans l’Hexagone sont B- et AB-; chacun ne représente que 1% de la population française. Ce ne veut pas dire que ce sont les plus recherchés: le groupe sanguin le plus demandé reste le groupe A+, ce qui semble logique puisque c’est le plus répandu.

En ce qui concerne le donneur universel, le groupe O- peut donner son sang à n’importe quel autre groupe. Pour ce qui est du receveur universel, c’est le groupe AB+ qui pourra recevoir le sang de n’importe quel groupe.

Source
cnews.frdoctissimo.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page