Science

Il est possible de développer une allergie à la viande rouge (étude de cas)

De nombreuses personnes sont allergiques à certains types d’aliments. Dans cet article, nous vous parlerons de l’allergie à la viande rouge.

Beaucoup de personnes présentent des allergies alimentaires. Cette fois-ci, c’est sur la consommation de la viande rouge que l’on a constaté des réactions cutanées sur un patient. Suite à cette situation, des chercheurs ont voulu trouver une explication à cette allergie.

Des recherches et des expériences ont été menées afin d’éclaircir la situation afin de prévenir les autres personnes susceptibles de contracter cette allergie. Mais aussi pour en déterminer l’origine et s’il y a des personnes plus vulnérables que d’autres.

De quel genre d’allergie s’agit-il ?

C’est un ouvrier agricole qui a remarqué plusieurs éruptions cutanées au niveau de la taille et des bras, des endroits où les éruptions dues aux allergies se placent souvent et ce, quelques heures après avoir mangé de la viande. A noter que celui-ci a consommé de la viande rouge depuis plusieurs années, rapporte ScienceAlert.

Il ne sait donc pas quoi en penser puisque depuis des années c’est la première fois que cela arrive. Pourtant, ce type d’allergie existe bel et bien et plusieurs personnes en ont déjà été atteintes, mais il est plus connu sous le nom de « syndrome alpha-gal » ou « SGA ». Les éruptions cutanées surviennent généralement lorsque vous êtes atteint de ce syndrome, mais il n’y aurait rien d’alarmant.

L’histoire de ce patient s’avère être un peu plus compliquée puisque ce dernier présente des allergies saisonnières et il a également suivi un traitement contre le VIH dans sa jeunesse, les symptômes ont donc été faussés. Son diagnostic n’a pas été concret et satisfaisant car après plusieurs traitements, il présente toujours les mêmes symptômes.

À LIRE AUSSI :  Une "ferme" va produire 180 tonnes de viande artificielle par an, dans un premier temps !

Les médecins ont quand même affirmé qu’il n’était pas le seul à être dans cette situation. En 2008, le chercheur allergologue Platts-Mills découvre que ce problème vient d’un glucose galactose-alpa-1 présent dans une grande variété d’animaux et primates, nous y compris. Les scientifiques sont donc convaincus que cette protéine provient de la salive des tiques qui, lors des piqures, le transmettent aux animaux; cela affecte les gens les plus sensibles.

Comment se manifeste cette allergie

Il faut savoir que la cuisson n’élimine pas cette protéine et notre corps y réagit progressivement au fur et à mesure qu’elle pénètre dans notre corps. Une allergie à la viande est différente des autres allergies alimentaires, car les premiers symptômes ne sont visibles que 3 à 6 heures après la consommation; cela prête souvent à confusion.

Voici donc quelques symptômes de cette allergie : tout d’abord, des éruptions cutanées ou urticaires, ensuite des symptômes digestifs tels des douleurs à l’estomac, nausées, diarrhées, puis des démangeaisons intenses et enfin des essoufflements. Ces symptômes ont été enregistrés sur 30 % de patients atteints de cette allergie. Il a également été noté que les viandes de poisson et de poulet ne contiennent pas cette protéine.

Source
ScienceAlert

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page