On sait enfin pourquoi il n’y avait que très peu de dinosaures de taille moyenne

Grâce à une étude dirigée par des scientifiques américains, nous savons enfin pourquoi les dinosaures étaient soit gigantesques soit minuscules. Apparemment, les tyrannosaures, même adolescents, régnaient en maitre sur des territoires occupés par des espèces moins grandes.

Les T.Rex (Tyrannosaurus rex) étaient des prédateurs redoutables dès leur jeune âge, affirme un nouvel article paru dans la revue scientifique Science. Ayant été publié par un groupe de recherche américain, celui-ci mentionne que les progénitures de gigantesques dinosaures comme le tyrannosaure, qui passaient en grandissant de la taille d’un chat jusqu’à devenir d’immenses monstres, ont restructuré leur écosystème afin de mieux dominer leurs concurrents plus petits.

Une étude a été menée pour répondre à une question cruciale : pourquoi, au temps des dinosaures, il y avait beaucoup plus d’espèces grandes en taille que de petites. Une réalité différente de ce qu’on vit aujourd’hui.

L’un des plus grands carnivores ayant vécu sur Terre

Selon les explications de Kat Schroeder, étudiante diplômée de l’Université du Nouveau-Mexique qui a dirigé l’étude, « les communautés de dinosaures étaient comme des centres commerciaux le samedi après-midi, remplis d’adolescents ». Autrement dit, les adolescents constituaient une part importante de chaque espèce.

Cette situation a eu un impact considérable sur les ressources disponibles. Dans le cas des tyrannosaures, ils auraient réussi à occuper les ressources d’autres communautés grâce à leur physique imposante dès leur plus jeune âge. En effet, il s’agit de l’un des plus grands carnivores terrestres ayant existé. Pour vérifier cette hypothèse, Schroeder et ses collaborateurs ont analysé des fossiles de plus de 500 espèces de dinosaures ayant vécu dans les quatre coins de la Terre.

Une population dépourvue d’espèces de taille moyenne

Pour ce faire, les chercheurs ont classifié les espèces en fonction de leurs tailles et selon qu’elles étaient herbivores ou carnivores. Cela leur a permis de constater une lacune importante au sein des communautés qui incluaient des méga-théropodes, notamment des prédateurs géants comme le T.Rex.

On sait enfin pourquoi il n’y avait que très peu de dinosaures de taille moyenne
Une population dépourvue d’espèces de taille moyenne. Crédit photo : Shutterstock / AmeliAU

En effet, ces groupes étaient quasiment dépourvus de dinosaures carnivores de taille moyenne. « Très peu de dinosaures carnivores entre 100 et 1000 kilogrammes existent dans des communautés avec des méga-théropodes », a détaillé Kat Schroeder. Il s’avère que les adolescents de ce groupe, dont fait partie le tyrannosaurus rex, comblent ce vide.

Des dinosaures adolescents qui ressemblaient davantage à des adultes

Cette découverte est confirmée par la façon dont la population des dinosaures a évolué au fil du temps. L’ère du Jurassique (entre il y a 200 et 145 millions d’années) avaient des trous moins importants dans la catégorie des dinosaures carnivores pesant entre 100 et 1000 kilogrammes, tandis que l’ère du Crétacé (entre 145 et 65 millions d’années) en présentait de très gros.

Selon les chercheurs, la raison en est que les méga-théropodes adolescents du Jurassique ressemblaient davantage à des adultes. Ils avaient à leur disposition une large variété d’herbivores à dévorer. « Le Crétacé, en revanche, est totalement dominé par les Tyranosaures et les abélisaures, qui évoluent beaucoup lorsqu’ils grandissent », a expliqué Kat Schroeder.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans le journalisme en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page