Science

On sait peut-être enfin comment le niveau de la mer est monté de 12 mètres il y a plus de 14 000 ans

Des chercheurs norvégiens ont peut-être trouvé d’où provient toute l’eau qui a fait bondir le niveau de la mer durant cette lointaine époque.

Notre chère planète a un passé plein de mystères que les scientifiques essaient tant bien que mal de percer. Parmi ses secrets les plus énigmatiques, on peut citer le « Meltwater Pulse 1A. » C’était il y a 14 650 ans, le niveau de la mer est montée de 12 mètres en l’espace de 400 ans seulement. Si pour les chercheurs, la cause de cette impressionnante élévation de la mer est bien évidemment le dégel, ils ne savent pas de quelle fonte glaciaire pourrait provenir toute cette eau. Eh bien, une nouvelle étude pourrait bien résoudre enfin ce mystère.

La clé du mystère serait en Eurasie: L’étude a été effectuée par des chercheurs de l’Université de Bergen, en Norvège. Ces derniers ont utilisé la datation au carbone 14 pour découvrir que la calotte glaciaire eurasienne (qui s’étendait sur la Scandinavie et la mer de Barents) pourrait ne pas être étrangère à l’importante augmentation du niveau de la mer il y a plus de 14 000 ans.

À LIRE AUSSI :
5 inventeurs qui ont prédit (à tort) l’échec de leurs propres créations

Menés par Jo Brendryen, les chercheurs ont découvert que la calotte glaciaire a fondu peu de temps avant le commencement du Meltwater Pulse 1A. D’après les reconstructions qu’ils sont parvenus à effectuer, Brendryen et ses collègues pensent qu’une très importante perte de glace serait survenue durant cet événement. Tellement importante qu’elle aurait pu être à l’origine des 12 mètres en plus du niveau de la mer qui s’est produit en quelques centaines d’années.

De nombreux et précieux indices

Bien évidemment, tout cela relève des l’hypothèse pour l’instant. Les chercheurs continuent encore de creuser les nombreuses pistes qu’ils ont et ils indiquent se baser sur de nombreux et précieux indices. Par exemple, lorsqu’une calotte glaciaire fond, l’attraction gravitationnelle fait que le niveau de la mer qui se trouve près de la nappe commence d’abord par s’élever avant de retomber.

À LIRE AUSSI :
Voici le plus vieux fast-food du monde, il a 2 000 ans et a été découvert à Pompéi

Eh bien il se trouve que le niveau des mers entourant la Norvège et la Finlande baisse alors qu’ailleurs, les eaux montent très rapidement. Les scientifiques continuent leurs travaux pour essayer d’en savoir davantage, d’autant plus que toutes ces potentielles réponses amènent de nouvelles questions concernant ce qui s’est passé durant cette période mystérieuse.

Quand les scientifiques en auront fini avec leurs études, ils auront peut être percés un des secrets de la Terre mais ils en engendreront peut être davantage. C’est aussi cela qui fait la beauté et le propre de la science : une découverte en apporte d’autres, une solution amène d’autres problèmes.

Photo de couverture De Willyam Bradberry / Shutterstock

Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer