Science

Selon cette étude, il ne serait pas judicieux de trop aider ses enfants !

A trop aider ses enfants, ils se débrouilleraient moins bien face aux épreuves de la vie ! C'est une étude américaine qui le dit !

On vous a déjà reproché de laisser trop souvent vos enfants se débrouiller seuls ? Et vous vous êtes demandé si vous n’étiez pas de « mauvais parents » ? Pas de panique, une nouvelle étude de Stanford met en évidence que les enfants qui sont trop aidés par leurs parents ont plus de difficultés dans la vie ! Les chercheurs pensent qu’il faut trouver un équilibre entre les conseils donnés et le « laisser faire » ! Et cette difficulté se ressent plus encore dans le milieu scolaire !

Trop soutenir les enfants, aller contre les décisions de l’enseignant serait contre-productif… Il est vrai que le temps où l’enseignant était considéré comme « celui qui sait » est bien loin… Aujourd’hui, certains parents pensent qu’ils sont les seuls à savoir ce qui est bon pour leur enfant, et ils se trompent !

Une éducation biaisée ?

A la suite d’un différend avec des parents qui n’acceptaient pas la note A- pour leur enfant, les scientifiques se sont aperçus qu’aux Etats-Unis, où les écoles privées sont financées par les parents, les parents tentaient de faire revoir les notes à la hausse ! Cette situation met en évidence deux questions :  Dans quelle mesure les parents doivent-ils s’impliquer dans l’éducation de leurs enfants ? Et quel est le résultat émotionnel d’une trop grande intervention sur l’enfant ?

Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Family Psychology, tente d’y répondre. Et elle révèle que s’il est important que les parents s’impliquent, trop de direction et d’influence peuvent être contre-productives.

Le déroulement de l’étude

102 enfants entre 4 et 6 ans ont été chargés de ranger des jouets, d’apprendre de nouveaux et de se confier sur leurs problèmes… Tout en étant suivi par vidéos. Les chercheurs ont chronométré la durée de leurs actions et les interactions avec l’adulte. Et notamment la quantité d’informations directives que leur donnait les parents pour résoudre les problèmes !

Les résultats !

Les enfants à qui les parents donnaient trop de conseils, de directives ou de corrections ont montré plus de difficultés à canaliser leur comportement et leurs émotions. Et encore, se sachant observés, les parents ne criaient pas et restaient calmes. Ce qui ne serait pas le cas de ces parents qui souhaitent que leurs enfants frôlent la perfection dès 4 ans !

Selon cette étude, il ne serait pas judicieux de trop aider ses enfants !
il est important d’aider son enfant à grandir mais sans trop intervenir… Crédit photo : Shutterstock / Studio Romantic

La conclusion des chercheurs !

Selon cette étude, il est important d’aider son enfant à grandir mais sans trop intervenir… Dans l’exemple d’un puzzle par exemple, s’il est adapté à son âge, il est inutile de mettre les pièces à sa place… Le laisser chercher, se tromper, prendre son temps développera sa capacité de déduction et sa rapidité plus tard.

En bref, laisser les enfants se tromper, recommencer, puis se tromper à nouveau serait bon pour leur futur !! Conseiller et aider mais pas tout-faire et faire de l’enfant un enfant-roi qui a toujours raison, y compris face à l’adulte… Ce serait lui permettre de réussir son futur !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page