Science

Un livre des morts pour « guider les défunts » vieux de 3 500 ans découvert dans un cimetière égyptien

Une équipe d’archéologues a déclaré avoir découvert un ancien livre de sorts destiné à guider les morts dans l’au-delà. Ce parchemin a été découvert près des momies de hauts fonctionnaires placées dans un ancien cimetière remontant à l’époque de l’Égypte antique.

Dans l’Égypte antique, les peuples croyaient vivement à l’immortalité. Pour eux, la mort n’était pas la fin de la vie, mais juste une courte interruption avant d’arriver dans l’au-delà. Afin de s’assurer que l’esprit d’un défunt atteint cet au-delà, les Anciens Égyptiens pratiquaient divers rites funéraires et un culte aux différents dieux. Ils procédaient notamment à la momification des morts afin que leur âme puisse leur fournir le souffle de la vie. De plus, ils plaçaient près de leur momie des objets du quotidien (boissons, aliments, vêtements, etc.), ainsi qu’un papyrus rempli de textes funéraires. Aujourd’hui, nous avons l’opportunité d’en apprendre un peu sur ces croyances et coutumes anciennes grâce à des découvertes archéologiques. Récemment, un groupe d’archéologues a notamment révélé une trouvaille exceptionnelle : un rare « Livre des Morts » bien conservé. Décryptage.

Un parchemin pour aider l’âme d’un défunt à voyager dans l’au-delà

Lors d’une présentation des découvertes archéologiques effectuées dernièrement dans le cimetière de Tuna al-Gebel, situé dans le centre de l’Égypte, ces scientifiques ont dévoilé une copie de Livre des Morts sous forme d’un rouleau de 13 à 15 m de long. Ce document contient une série de sorts servant à guider les défunts dans l’au-delà. Lors de l’interview de Sara Cole, conservatrice adjointe du département des antiquités du J. Paul Getty Museum, avec le New York Times, elle a affirmé que ce type de parchemin était souvent présent dans les sépultures des Anciens Égyptiens. Les incantations de ce livre étaient considérées comme une « assurance voyage » surnaturelle. En revanche, l’égyptologue Foy Scalf, de l’Université de Chicago, a déclaré à Live Science qu’il n’est pas rare de trouver un exemplaire du Livre des Morts. Mais peu d’archéologues parviennent encore à en trouver un dans le cimetière où il a été enterré.

Détail de l'ancien Livre des Morts (1070 av. J.-C.), Thèbes.
Détail de l’ancien Livre des Morts (1070 av. J.-C.), Thèbes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le contenu de cet ancien document

Selon Foy Scalf, peu d’informations ont été dévoilées sur ce papyrus jusqu’ici. Cependant, la valeur de ce document ne pourra être exactement évaluée qu’après avoir réalisé un examen plus précis et plus approfondi. Néanmoins, étant donné sa longueur et son excellent état de conservation, ce parchemin constitue probablement une découverte enrichissante, a expliqué Lara Weiss, PDG du musée allemand Roemer et Pelizaeus et experte du « Livre des Morts ». Celui-ci contient plusieurs instructions et images censées guider l’esprit lors de son voyage dans l’au-delà. Il devrait être placé à côté du défunt dans la tombe, a expliqué John Taylor, conservateur de l’Égypte ancienne et du Soudan au British Museum, dans un article de blog publié en 2010. Il est à préciser que la réalisation de ce type de papyrus coûtait assez cher. Il était essentiel d’écrire le nom de son bénéficiaire dedans pour que cela fonctionne. Ainsi, certains parchemins auraient été élaborés à partir d’un modèle avec un espace vide dans lequel le nom du défunt pourrait être inséré. Contrairement à cela, les familles les plus aisées avaient les moyens de réaliser des papyrus uniques avec des sorts personnalisés.

Les autres objets découverts dans le cimetière

Cet ancien cimetière égyptien aurait été érigé pendant le Nouvel Empire, entre 1550 et 1070 avant notre ère. En plus du parchemin, d’autres trésors y ont été fouillés. Les archéologues ont notamment découvert des momies qui pourraient appartenir à des fonctionnaires de haut rang. Certaines momies étaient encore bien conservées dans leurs sarcophages de pierre richement ornés. L’équipe a, d’ailleurs, trouvé la momie de Ta-de-Isa, fille d’un grand prêtre égyptien, sur ce site. Grâce à ces travaux de fouille archéologique, elle a aussi pu effectuer une mise à jour de rarissimes jarres canopes en albâtre, utilisées durant la momification d’un défunt. Ces objets sacrés servaient à conserver les organes qui étaient considérés comme des composants importants pour espérer la survie posthume et l’existence immortelle du défunt. Ils renfermaient également un ensemble d’amulettes anciennes. Plus d’informations : Businessinsider.com. Que pensez-vous de cette découverte ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
sciencealert.com

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page