Inde : le non respect du confinement entraîne une « punition scolaire » avec des lignes à recopier…

Je suis désolé, je ne dois pas sortir... c'est ce que doivent recopier 500 fois les touristes en Inde, s'ils ne respectent pas le confinement... Pas sûr que ce soit très efficace mais ça existe pourtant !

Le monde est confiné ou presque ! Pourtant en cas de non-respect du confinement, les punitions ne sont pas les mêmes pour tout le monde… D’une amende en France à l’autorisation de tuer aux Philippines, les sanctions sont extrêmes et peuvent avoir des conséquences dramatiques.

La loi n’est pas universelle pour tous les pays évidemment et cela se vérifie encore une fois face au confinement imposé. En Inde c’est une punition originale, sans gravité pour le contrevenant mais on peut s’interroger quant à sa réelle utilité. Les policiers ne s’en prennent pas au porte-monnaie, ni à la vie des gens et c’est déjà pas mal !

Les policiers indiens pourraient désormais avoir cette devise :

Si tu ne respectes pas le confinement, tu copieras 500 fois « je suis désolé » ou « pardon » !

Cette sanction est cependant réservée aux touristes étrangers qui violent le confinement. Les touristes n’étant pas sous le coup des lois indiennes, les policiers ont trouvé cette alternative un peu saugrenue il faut bien l’avouer. La punition collective a été imposée à des voyageurs qui se baladaient dans les rues de Rishikesh, une ville de l’Himalaya.

Les policiers indiens font preuve d’humour en ces temps difficiles. Souvenez-vous de ce policier coiffé d’un casque en forme de coronavirus qui arrêtait les passants ! En Inde, le confinement a été décrété le 24 mars pour une durée de 3 semaines, cependant, il devrait être prolonger jusqu’à la mi-mai. Comme dans le plupart des pays à travers le monde. #Restezchezvous ! Malgré le beau temps, les ponts de mai qui arrivent, c’est la seule manière de sauver des vies ! A commencer par la vôtre !

Photo d’illustration De Radiokafka / Shutterstock
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Huffingtonpost

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page