Société

Inde : le non respect du confinement entraîne une « punition scolaire » avec des lignes à recopier…

Je suis désolé, je ne dois pas sortir... c'est ce que doivent recopier 500 fois les touristes en Inde, s'ils ne respectent pas le confinement... Pas sûr que ce soit très efficace mais ça existe pourtant !

Le monde est confiné ou presque ! Pourtant en cas de non-respect du confinement, les punitions ne sont pas les mêmes pour tout le monde… D’une amende en France à l’autorisation de tuer aux Philippines, les sanctions sont extrêmes et peuvent avoir des conséquences dramatiques.

La loi n’est pas universelle pour tous les pays évidemment et cela se vérifie encore une fois face au confinement imposé. En Inde c’est une punition originale, sans gravité pour le contrevenant mais on peut s’interroger quant à sa réelle utilité. Les policiers ne s’en prennent pas au porte-monnaie, ni à la vie des gens et c’est déjà pas mal !

À LIRE AUSSI :
Un amende pour non respect du confinement que vous jugez abusive ? Un collectif d'avocat lance un site pour vous aider à les contester

Les policiers indiens pourraient désormais avoir cette devise :

Si tu ne respectes pas le confinement, tu copieras 500 fois « je suis désolé » ou « pardon » !

Cette sanction est cependant réservée aux touristes étrangers qui violent le confinement. Les touristes n’étant pas sous le coup des lois indiennes, les policiers ont trouvé cette alternative un peu saugrenue il faut bien l’avouer. La punition collective a été imposée à des voyageurs qui se baladaient dans les rues de Rishikesh, une ville de l’Himalaya.

Les policiers indiens font preuve d’humour en ces temps difficiles. Souvenez-vous de ce policier coiffé d’un casque en forme de coronavirus qui arrêtait les passants ! En Inde, le confinement a été décrété le 24 mars pour une durée de 3 semaines, cependant, il devrait être prolonger jusqu’à la mi-mai. Comme dans le plupart des pays à travers le monde. #Restezchezvous ! Malgré le beau temps, les ponts de mai qui arrivent, c’est la seule manière de sauver des vies ! A commencer par la vôtre !

Photo d’illustration De Radiokafka / Shutterstock

Source
Huffingtonpost
Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.
Bouton retour en haut de la page