Société

L’usage du vélo est bien autorisé pendant le confinement : comment contester une contravention ?

La fédération française des usagers de la bicyclette a mis en lumière le fait que le vélo de loisirs était autorisé... Ou plutôt que le décret du 20 mars ne l'interdisait pas ! Qu'en sera-t-il des nombreuses contraventions pour usage de la bicyclettes distribuées aux cyclistes ?

Attendons-nous à un engorgement des services de contestations de procès-verbaux dressés pendant le confinement ! En effet, le ministère de l’Intérieur vient d’annoncer que l’usage de la bicyclette n’a jamais été interdit pendant le confinement, si ont suit bien quelques règles d’usage !

Pourtant ce sont 915 000 contraventions qui ont été distribuées pendant le confinement, dont certaines pour l’usage d’une bicyclette ! Il aura donc fallu attendre presque 1 million d’amendes pour que le gouvernement se décide clarifier les règles de déplacement pendant la crise… Le même ministre de l’Intérieur déclarait le 20 mars que les déplacements à vélo n’étaient pas autorisés sauf dans le cadre professionnel… Oui mais voilà !

À LIRE AUSSI :
Les effets inattendus du confinement sur l'environnement, et si le problème c'était nous ?

Christophe Castaner a sans doute omis un détail ! L’interdiction de l’usage du vélo à des fins de loisirs n’apparaît nulle part dans le décret du 20 mars… Ce qui sous-entend qu’elle n’est pas interdite ! C’est la Fédération française des usagers de la bicyclette qui a mis le doigt dans l’engrenage !

Une requête a donc été déposée par Olivier Schneider, président de la FUB. Il estime que le doute persistait quant à l’utilisation du vélo comme loisir. Requête acceptée puisque le Ministère de l’Intérieur estime désormais que la pratique du vélo est autorisée dans la limite d’un kilomètre autour du domicile dès lors qu’il s’agit d’une promenade !

1 km à vélo, c’est un peu court !

Si vous avez reçu une contravention pour usage du vélo et que vous étiez à moins d’un kilomètre de votre lieu de confinement, elle peut être contestée… Le ministre de l’intérieur avoue quand même à demi-mots qu’un kilomètre à vélo, c’est très limité ! Décidément, peu de choses auront été claires durant ces deux mois de confinement… Les retours en arrière et contradictions se succèdent… Mais qu’en aurait-il été d’un autre gouvernement ? Personne n’était préparé à une telle épidémie, une telle vague de mortalité… Et il a fallu des erreurs pour espérer nous sortir de la crise sanitaire… Le déconfinement s’annonce difficile ! Qui vivra verra !

Comment contester une amende pendant le confinement ?

Si vous considérez qu’une amende n’est pas justifiée justifiées pour l’usage d’un vélo ou pour toute autre raison sachez qu’un groupe d’avocat a lancé une plateforme en ligne qui permet de contester de manière simple les amendes « considérées comme abusives ». La procédure est payante (Forfait de 60€) mais 10% du montant seront révérés aux hôpitaux de Paris (APHP).

Photo d’illustration De Jacob Lund / Shutterstock

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer