Société

Mais pourquoi la couleur rose est-elle “destinée” aux femmes ?

Du bleu pour les garçons, du rose pour les filles... Nous avons tous et toutes entendu cela un jour... Mais pourquoi les hommes ne pourraient-ils pas porter du rose ! Un cliché qui a encore la dent dure chez certains individus de la gente masculine !

Du rose pour les filles, du bleu pour les garçons ! Ce sont un peu les couleurs traditionnelles que l’on attribue au sexe d’un bébé… Regardez autour de vous, les accessoires pour bébé sont quasiment tous orientés bleus ou roses en fonction du sexe… Et souvent, on hésite plus à acheter un pull rose pour un garçon, qu’un pull bleu pour une fille… Mais pourquoi la couleur rose a-t-elle une connotation si féminine ? Pourquoi dans certains esprits très conservateurs, le rose pour un homme est réservé aux hommes peu virils, ou même aux homosexuels… Ce n’est, certes pas, une question d’une importance capitale, mais il est intéressant de savoir d’où vient ce rose pour les filles, ou les femmes !

Les clichés ont la dent dure !

Un homme se différencie d’une femme… par ses organes génitaux en premier lieu ! Le rose pour les filles est un stéréotype, une illustration mentales qui généralise un groupe d’individus par des attributions simplistes d’un critère sociétal. Cela relève donc du cliché, comme ceux que l’on attribue à certaines ethnies ou culture… Dans ces clichés, on peut relever le fait que les Polonais aiment beaucoup l’alcool, que les Portugais sont tous maçons ou encore que les Italiens soient machos ! Attention, ce sont des clichés, pas des vérités que l’on ne se méprise pas ! Les hommes, par leur physique sont souvent plus forts que les femmes… La femme est considérée comme plus sensible, plus douce et plus fragile que l’homme, qui est sensé la protéger… Et l’un des clichés étant que les femmes aiment le rose ! Mais pourquoi donc ?

Une femme sur fond rose avec une robe bleue
Photo d’illustration. Crédit : Shutterstock – Roman Samborskyi

Une tradition très, très ancienne !

Dans l’Antiquité Grec, avoir un garçon était considéré comme une bénédiction des dieux ! Tout naturellement (CQFD), les nouveau-nés garçons étaient donc vêtus de bleu, la couleur du ciel, qui est aussi la résidence des dieux grecs. Les nouveau-nés filles, n’avaient pas de couleur attribuée à cette époque à priori, mais le bleu était réservé aux garçons. Au Moyen-Âge, tout change, le rose devient une couleur masculine car il représente la force, le combat et le sang ! Les filles sont donc habillées en bleu, et on laisse le rose (ou le rouge) aux garçons. Le bleu au Moyen-Âge représente la pureté, la Vierge Marie, vêtue de bleu, et c’est donc aux filles que le bleu revient ! Au XVIII ème siècle, tout change à nouveau par l’intermédiaire de Mme de Pompadour, la maîtresse « officielle » du roi Louis XV. Et c’est elle, qui décide que le rose sera pour les filles en habillant toutes les filles de la cour de rose ! Elle renverse l’image du rose et lui attribue la féminité, la douceur, la fragilité et la beauté !

À LIRE AUSSI :
Quels sont les 4 traits de personnalité communs à tous les psychopathes ?

Le rose est donc resté « dans les mœurs » !

Cette tradition qui, finalement nous vient du XVIII ème siècle a perduré au fil du temps… A partir des années 80, le rose est devenu une stratégie marketing pour séduire les femmes… A cette époque, il était difficile de trouver d’autres couleurs que du rose ou du bleu dans les accessoires de puériculture ! Depuis environ 10 ans, cette théorie sexiste est vivement critiquée et certaines marques mettent en avant le rose pour les garçons… Le plus bel exemple étant peut-être la transformation des Alpine en Formule 1, désormais peintes d’un rose éclatant ou l’équipe de rugby du Stade Français (Paris) qui affiche fièrement un logo rose et habille ses joueurs d’un maillot rose bonbon, plutôt charmant ! Allez cassons les codes ! Messieurs, portez du rose, vous serez tendance et franchement ça changera du bleu marine, du gris ou du noir ! Promis vos atouts virils n’en ressentiront aucune conséquence !

Source
Letribunaldunet.f

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page