Mais au fait, pourquoi la couleur bleue est-elle si rare à l’état naturel ?

Lorsque vous regardez un paon faire la roue, vous le voyez bleu ? Pourtant cela ne serait que le reflet de la lumière qui le rendrait bleu... Mystérieux mais scientifique !

Vous connaissez probablement l’expression « être fleur bleue » … Une expression française qui caractérise les gens un tantinet romantiques… Pourtant, si le ciel et la mer sont bleu, ce n’est pas une couleur très présente dans la Nature… Vous pourrez rencontrez une pervenche qui tire sur le violet ou un bleuet évidemment, mais la plupart des fleurs ne sont pas bleu !

Mais pourquoi, alors qu’il existe des milliers de fleurs jaune ou rouge, les fleurs de couleur bleu sont si rares ? Il semblerait que la production de cette couleur soit la plus difficile, que ce soit dans le monde végétal ou dans le monde animal d’ailleurs…

D’où vient la couleur bleue dans la Nature ?

Si vous avez déjà vu un singe bleu ou un cheval bleu, il va peut-être falloir penser à consulter un ophtalmologue… Evidemment, cela n’existe pas… Le pigment bleu est une denrée très rare dans la nature.  Même les papillons ou autres libellules qui semblent bleu ne le sont pas vraiment… C’est la réflexion de leur peau qui leur donne, en apparence, cette couleur bleue… Mais ce sont plutôt nos yeux qui perçoivent les tons de ces insectes comme étant de couleur bleue.

Le rouge, le marron ou l’orange viennent tous des aliments que l’on mange… Les flamants roses, eux, mangeant de nombreux crustacés de couleur rose, dès la naissance… C’est pour cette raison qu’ils se teintent d’un plumage rose.

Un exemple avec le papillon

Il faut alors distinguer la coloration structurelle, qui est due à la forme des choses, de la coloration pigmentaire. Par exemple, la couleur bleue des ailes d’un papillon ne vient pas d’un pigment mais du fait que ce soient des écailles qui forment leurs ailes. Et, dès lors que la lumière traverse ces écailles, une partie du soleil est réfléchie tandis que l’autre partie passe au travers des ailes. Notre rétine interprète alors l’onde comme étant bleue.

Des clématites bleues fleuries
Des clématites bleues fleuries. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock /Sariana

On pourrait comparer ce phénomène à un miroir qui ne refléterait que le bleu précise le site Fredzone ! Les ailes de papillon sont imperméables à l’eau, et donc même par faible luminosité, nous aurons toujours cette impression de bleu.

Et les yeux bleus alors ?

Désolé pour celles et ceux qui pensaient avoir les yeux bleus, on vous a dit que le pigment n’existait pas à l’état naturel… Nous voyons les yeux bleus mais en réalité ils ne contiennent aucun pigment de couleur bleue… En fait, c’est l’effet Tyndall qui entre en scène !

Dans l’œil, l’iris est la partie colorée, elle se compose de deux couches de cellules : l’épithélium en-dessous et le stroma au-dessus. Pour les personnes aux soi-disant yeux bleus, le stroma est en fait une couche translucide dénuée de pigment : une mutation génétique…

Lorsque la lumière atteint l’iris, les ondes se trouvent dispersées. Et le bleu est la couleur qui réfléchit le plus… Cela explique les nuances de bleus que l’on peut apercevoir dans les yeux de certains… On dit parfois qu’ils virent. Les yeux bleus proviennent donc d’une coloration structurelle et non d’une coloration pigmentaire.

Si vos yeux sont bleus, cela résulte donc de la diffraction de la lumière sur votre iris translucide. Les yeux bruns, eux, concentrent de la mélanine, un pigment naturel comme celui qui fait la couleur de notre peau ou de nos cheveux.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
livescience.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page