Société

Re : Ukraine : des architectes partagent les plans d’un lotissement “modulaire” pour loger les réfugiés décemment

À Kiev, le cabinet d’architecture Balbek Bureau a mis au point un système de ville modulaire pour offrir aux réfugiés un abri convenable pendant la guerre en Ukraine. Voici les grandes lignes du projet.

Le projet Re : Ukraine vise à construire une ville modulaire constituée de plusieurs résidences temporaires en bois standardisées. Les blocs résidentiels pourront être aménagés et équipés de sorte à former des cuisines communes, des sanitaires, des salles de bains, des buanderies et tout autre service nécessaire au bien-être des résidents. Balbek Bureau indique aussi la possibilité de créer des configurations plus grandes en empilant et en arrangeant les logements. Des salles publiques et des centres communautaires, agrémentés d’espaces verts et de zones de loisirs, sont prévus afin de permettre aux réfugiés de se socialiser entre eux.

Re : Ukraine, un abri décent pour préserver la dignité des réfugiés

Balbek Bureau s’est inspiré d’une vingtaine de projets de logements temporaires à travers le monde pour concevoir le modèle Re : Ukraine. Le cabinet a accordé autant d’importance au confort et à l’interaction sociale des résidents pour leur permettre de traverser la crise humanitaire que subit l’Ukraine actuellement. « Maintenir un mode de vie décent », telle est la mission de l’équipe, qui prévient qu’il est possible d’enlever aux gens leurs maisons, mais pas leur dignité.

balbek bureau développe RE: UKRAINE, un système de ville modulaire pour les réfugiés
Crédit photo : Projet RE: Ukraine / Balbek Bureau
plans de maisons modulaires
Crédit photo : Projet RE: Ukraine / Balbek Bureau
plans de maisons modulaires
Crédit photo : Projet RE: Ukraine / Balbek Bureau

Une solution rapide pour accueillir les victimes de la guerre

Le dernier rapport de l’ONU recense plus de 10 millions d’Ukrainiens délogés depuis le début de la guerre. La menace russe plane encore sur les villes du pays. Pour Balbek Bureau, il est plus qu’urgent de construire des infrastructures temporaires comme celles du projet Re : Ukraine afin d’épargner aux familles l’expérience des gymnases, où les conditions sont souvent très rudes. Le cabinet, qui réunit des architectes, des designers et des ingénieurs, a opté pour des structures à ossature en bois afin de garantir une flexibilité et une rapidité d’installation. Concernant le coût, il faudra compter environ 350 à 550 dollars par mètre carré d’après les estimations préliminaires. L’emplacement pourra ensuite être développé en fonction de l’évolution du nombre des réfugiés et des besoins, mais aussi de l’espace et du budget disponibles.

la principale tâche que nous nous sommes fixée est de maintenir un mode de vie décent (…) nous devons garantir un mode de vie habituel et sain et des conditions décentes dans la résidence temporaire des ukrainiens qui ont perdu leur maison. il est possible d’enlever la maison d’une personne, mais il est impossible de le faire avec la dignité d’une personneBalbek Bureau

Les préparatifs ont déjà commencé

Pour les prochaines étapes du projet, Balbek Bureau entreprend une collecte de données afin d’avoir une vision précise de la situation en Ukraine. En parallèle, l’entreprise va se rapprocher des partenaires potentiels. Bien entendu, il est également prévu une présentation du projet à l’État, qui reste le principal décideur en ces temps de guerre.

À LIRE AUSSI :
Uncharted Tiny Homes dévoile une mignonne petite remorque camping-car et ses lits superposés

Balbek Bureau a dévoilé les plans de sa ville modulaire pour démontrer l’utilité et la faisabilité du projet. On peut y voir les différentes configurations possibles pour les logements, les matériaux utilisés, les plans de l’emplacement, etc. Par ailleurs, des images simulées en 3D projettent l’apparence générale du lieu pour satisfaire les curieux. Plus d’infos : Projet RE: Ukraine / Balbek Bureau

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page