Société

Buildx : cette entreprise veut fabriquer et expédier des maisons containers pour les réfugiés ukrainiens

Devant les difficultés à installer des maisons containers au Canada, un entrepreneur décide de les construire quand même pour les envoyer en Pologne, afin de mettre un toit sur la tête des réfugiés qui fuient la guerre.

En 2005, lorsque l’ouragan Katrina avait frappé les côtes américaines de la Nouvelle-Orléans, des milliers de personnes avaient perdu leurs maisons, du jour au lendemain. Cet ouragan classé en catégorie 5 est à ce jour, l’un des plus forts ayant touché les Etats-Unis. C’est à cette époque que les tiny houses étaient devenues une solution d’urgence au relogement des sans-abris, victimes de cette catastrophe naturelle. En 2022, c’est une guerre qui sévit en Europe depuis le 24 février dernier… Des millions d’ukrainiens sont obligés de fuir, et d’abandonner leurs maisons. Que restera-t-il de l’Ukraine une fois la guerre terminée ? Un champ de ruines probablement ! De l’autre côté de la Terre, au Canada, une entreprise de construction et de rénovation de maisons, Buildx, travaille sur un projet d’expédition de containers pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens… Présentation.

Buildx c’est qui ?

L’entreprise de construction est basée à Port Hope, en Ontario (Canada).  C’est une entreprise de rénovation et de construction traditionnelle dirigée par Jordan Stevenson. L’entreprise propose aussi un modèle de maison container, simple et sobre permettant d’accueillir 4 personnes. Stevenson envisage d’essayer de “redynamiser” son modèle de maison de conteneurs maritimes, dans l’espoir d’aider les personnes fuyant l’Ukraine. Au Canada, Buildx s’est lancé dans la fabrication de plusieurs habitations de ce type pour tenter de résoudre les problèmes liés à la crise du logement qui sévit partout dans le monde… Le prix des maisons flambent, et les propriétaires ont du mal à emprunter. Un cercle vicieux !

des maisons containers empilées
Photo d’illustration. Crédit : Shutterstock – Gareth Lowndes

Difficile de construire une maison container au Canada

Si les tiny houses sont plutôt bien acceptées au Canada, ce n’est pas vraiment le cas des maisons containers. Jordan Stevenson rencontre de nombreuses difficultés avec les autorités locales pour installer ses maisons containers. Il a d’ailleurs quasiment abandonné l’idée d’installer ses maisons containers dans sa province, tant la bureaucratie l’en empêche…

Exporter son savoir en Ukraine

Buildx sait construire des maisons containers confortables, mais ne peut pas les installer dans son pays… Stevenson a donc décidé de mettre son savoir-faire au profit des réfugiés ukrainiens, tout simplement en reprenant la construction du modèle conçu pour le Canada ! Pour réaliser ce projet, Buildx s’est associé à un ingénieur ukrainien, connaissant les besoins, les habitudes des habitants de son pays, mais également les lois qui encadrent ce genre d’habitations en Ukraine. Au début du projet, Stevenson voulait construire des maisons containers au Canada pour les Ukrainiens qui fuiraient vers l’Ontario, mais l’administration ne l’entend pas de cette oreille… Il enverra donc ses maisons containers en Pologne, pays frontalier de l’Ukraine, qui accueille des millions de réfugiés depuis le début du conflit.

Aider Buildx dans son projet

L’idée est d’envoyer quatre containers de 20 pieds chacun, aménagés pour quatre personnes, en Pologne, ce pays étant considéré comme celui ayant le plus de besoins pour accueillir les réfugiés. Les containers seraient déjà aménagés, prêts à être installés et occupés dès leur arrivée. Le premier container sera autofinancé par Buildx pour un montant de 20 000€ environ sans compter les frais d’expédition. Le 1er mars dernier, Buildx a lancé une cagnotte afin de trouver les financements pour les trois autres maisons containers et les frais de transport des quatre unités. Sur GoFundMe, chacun est libre de participer du montant qu’il le souhaite ! L’idée étant de réunir 100 000 $ pour envoyer des maisons containers en Ukraine.

Source
Thepeterboroughexaminer.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page