Société

Rezé : le village de tiny houses ouvre enfin ses portes aux futurs locataires

Avec un an de retard et après bien des péripéties, le premier village de tiny houses en France ouvrira ses portes dans moins d'un mois. Et c'est plutôt une bonne nouvelle pour futurs occupants !

En septembre 2019, nous vous présentions le projet du village de tiny houses à Rezé, Loire-Atlantique. Dès la fin de cette année, le village accueillera enfin quatre ménages. Comme tout le monde, le chantier a vécu des confinements successifs et donc un retard de livraison bien compréhensible.

Le village expérimental de tiny houses de Rezé est un lieu très attendu dans la banlieue nantaise; il faut dire que cette ville est la première en France à inaugurer ce nouveau concept d’habitations.

Le projet initié par l’ancienne municipalité de Rezé s’est poursuivi avec la nouvelle équipe. A l’époque, le maire Gérard Allard, avait fait sensation en annonçant ce projet original. C’est donc sous la houlette de son successeur, Hervé Neau, ancien adjoint au maire, que le projet verra enfin le jour. Présentation.

Un an de retard sur les prévisions

Alors que l’ouverture était prévue pour 2020, les futurs locataires ont dû patienter un an de plus pour emménager dans leurs tiny houses. Plusieurs modifications du plan original sont, entre autres, à l’origine de ce retard. La maire annonce que les minis maisons seront habitées pour la mi-décembre… Un Noël qui s’annonce donc particulier pour les futurs occupants !

Immobilier : une maison à 42.000€ pliante et mobile qui s’installe en une heure

Le projet devait, au départ, voir le jour dans un quartier de la ville (Les Bourderies) mais celui-ci a été jugé trop humide pour les matériaux utilisés lors de la construction de ces petites maisons. Et c’est finalement au sud de la ville, sur un terrain boisé de 3600 m² que le projet se concrétisera.

Quatre ménages vont s’installer prochainement

Après un appel à candidatures de la mairie, quatre familles ont été retenues pour le projet. Certains ont d’ailleurs construit eux-mêmes leur tiny house. Rappelons que ce type de logement fait partie des plus autos construits ! Les futurs locataires devront occuper ces habitations au minimum 5 ans, et au maximum 10 ans, pour un loyer qui devrait tourner autour de 300€ mensuels.

Jean-Louis Gaglione, adjoint au maire chargé de l’environnement, explique que les familles ont été choisies par rapport à leur sensibilité environnementale en grande partie. Huit familles avaient postulé, mais certaines ont abandonné l’idée d’habiter une tiny house à cause des délais, du Covid ou pour des raisons personnelles…

Pourquoi ce retard ?

Le retard principal de livraison du chantier est dû à certaines contraintes techniques imprévues. En effet, même si la plupart des futurs locataires opteront pour des panneaux solaires et des toilettes sèches, il fallait malgré tout viabiliser le site et trouver une solution pour le traitement des eaux usées, mais il fallait aussi que cette solution soit la plus naturelle possible pour respecter le concept des tiny houses.

Tiny House : pleins feux sur la très belle maison Aryama de Baluchon

Après obtention d’une dérogation de l’agglomération Nantes Métropole, la ville de Rezé a pu opter pour un bassin de phyto-épuration. Les traitements des eaux usées se fera donc grâce à des roseaux plantés dans le bassin. Une zone de compostage viendra parfaire ces installations respectueuses de l’environnement.

Le village de tiny houses devrait être démonté en 2031; rappelons que pour le moment, c’est une expérimentation ! L’adjoint au maire explique cependant que ces ’habitations pourraient être construites à Rezé pour des logements d’urgence destinées aux personnes dans le besoin… Une idée que certaines villes comme Lyon ont déjà mise en place pour des jeunes en situation précaire.

Source
20Minutes.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page