InnovationVidéo

Kinsa Thermometer : le thermomètre connecté

Kinsa est un thermomètre connecté permettant de suivre la fièvre et les symptômes de chaque membre de la famille.

Il facilite le suivi d’une pathologie à l’aide de l’application dédiée pour se souvenir des conditions de santé exacte d’une personne à un moment donné. Des éléments très important à partager avec son médecin traitant.

kinsa-thermometre-009

 

[amazon_link asins=’B00UFOBDNY,B01IQ9RWTI,B005OW5NNI,B01DP8OU4K’ template=’NeozoneCarousel’ store=’45dftgza-21′ marketplace=’FR’ link_id=’302e250e-0cd4-11e7-a931-3b83cbf1e854′]

La lecture de la température se fait quelques secondes et s’affiche sur le téléphone (relié au thermomètre).

L’application est gratuite et disponible sur iOS et Android. Elle est d’ailleurs mises à jour régulièrement et les développeurs sont à l’écoute des différents patients.

L’utilisateur pourra prendre connaissance des contagions du moment comme le rhume, la grippe ou encore la gastro-entérite et les répertoriées sur une zone géographique donnée.

A LIRE AUSSI :
Marguerite et Cie, une box de tampons menstruelle 100% coton biologique à 9€/mois

kinsa-thermometre-002

Cette cartographie de la Santé permet à l’utilisateur de rester vigilant et de prendre soin de la santé de sa famille, en rappelant des gestes de préventions évident comme se laver les mains encore plus régulièrement lors des périodes de gastro-entérite.

kinsa-thermometre-010

L’application pourra également afficher les centres médicaux les plus proches, prendre des vidéos ou des photos qui pourront être envoyées au médecin traitant, recevoir des notifications pour être alerté des maladies sur une zone géographique, suivre l’historique des maladies de la famille etc…

Ce thermomètre coûte un peu moins de 50€ et est disponible ce lien.

Je commande le thermomètre Kinsa

Tags

Jordan

Je suis ingénieur et passionné par les nouvelles technologies, la pop culture et le high tech. Vous pouvez me suivre sur Twitter ou m'écrire directement par Email.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer