Animaux

Pourquoi ne faut-il jamais écraser un frelon asiatique ?

Vous pensiez bien faire en écrasant ce frelon asiatique ? Détrompez-vous ! Lisez pourquoi cette action anodine peut avoir des conséquences insoupçonnées sur votre environnement.

Nous entrons dans la saison hivernale et les frelons asiatiques se terrent normalement jusqu’au printemps où les reines redonneront [malheureusement] vie à des milliers de petits frelons. Ces derniers viendront dévorer nos pauvres abeilles dans un cycle naturel infernal que nous ne maîtrisons pas. Arrivés par inadvertance en 2004, cachés dans une poterie de Chine, ils ont envahis la France en deux décennies, provoquant l’invention de dizaines de pièges pour en venir à bout. Ces derniers sont sans succès pour le moment, car ils sont beaucoup trop prolifiques et nombreux. Que faites-vous lorsque vous apercevez un frelon asiatique au sol ou sur la vitre de votre fenêtre ? Vous l’écrasez avec le sentiment d’avoir sauvé quelques abeilles ? C’est pourtant une erreur et nous allons vous en expliquer les raisons.

Pourquoi écraser le frelon asiatique est-il une « erreur » ?

Nous n’entrerons pas trop dans les détails, mais quand vous écrasez un frelon asiatique, le poids de votre corps, comparé à celui du frelon, fait qu’il explose littéralement. Et comme les frelons ont un esprit d’équipe reconnu par les scientifiques, vous allez attirer les autres congénères ! Il est peu probable que les autres frelons asiatiques viennent se recueillir sur le frelon écrasé. En revanche, ce qui est certain, c’est qu’en mourant écrasé, ce dernier libère des liquides et des substances odorantes. Ces substances, les autres frelons les reconnaissent puisqu’il s’agit de leur moyen de communication. Résultat : au lieu de vous défaire d’un pauvre frelon en l’écrasant, vous pourriez presque attirer une colonie entière !

Un frelon européen à gauche et un frelon asiatique à droite.
Un frelon européen à gauche et un frelon asiatique à droite. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Mais alors, que faut-il faire pour s’en débarrasser sans danger ?

Il ne faut donc pas écraser les frelons asiatiques, au risque d’attirer leurs congénères. C’est un fait, mais ce n’est pas une raison pour leur laisser la vie sauve. Rappelons qu’ils ont été classés comme nuisibles par l’arrêté du 26 décembre 2012. Cependant, en étant classés en seconde catégorie, ils n’alertent pas assez l’État pour débloquer une aide gouvernementale soutenant cette lutte, les apiculteurs et particuliers devant ainsi faire « avec les moyens du bord ». Pour éliminer un frelon asiatique, notamment s’il est seul, le mieux est de le capturer puis de le noyer dans un récipient fermé. Le frelon asiatique n’attaque généralement pas l’Homme, excepté s’il se sent menacé…

Et si vous repérez un nid, comment réagir ?

Les nids de frelons sont nombreux dans toutes les régions de France, cependant, leur destruction va dépendre de la saison à laquelle ils sont découverts. Au printemps, les nids sont remplis de colonies de frelons prêts à dévorer les abeilles, il faut donc faire appel à un professionnel et ne pas prendre le risque de les ôter vous-même. Inutile non plus de tirer un coup de fusil dans un nid, vous ne feriez que disperser les survivants d’ailleurs. Et si vous découvrez un nid en hiver, sachez qu’il n’est généralement pas habité et que les nouvelles colonies ne le réinvestiront pas l’année suivante.

Un nid de frelons asiatiques.
Un nid de frelons asiatiques. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Vous pouvez donc le détruire ou le faire enlever, mais il ne présente plus de danger. Enfin, sachez qu’un nid découvert sur le territoire communal doit être déclaré à la mairie qui se chargera de le retirer à ses frais. Si le nid est chez un particulier, vous pouvez aussi le signaler, mais il n’aura aucune obligation de le faire enlever. Le saviez-vous qu’il ne fallait pas écraser un frelon asiatique ? Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Un commentaire

  1. Oups je ne me doutais pas qu’écraser un frelon asiatique pouvait attirer davantage de congénères Merci pour ces conseils sur la façon de s’en débarrasser sans danger, notamment en les capturant. La cohabitation avec Dame Nature est importante, même face à des espèces envahissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page