Chaussettes orphelines : 5 astuces pour leur donner une seconde vie utile et pratique à la maison

Vous ne savez que faire de vos chaussettes orphelines ? Transformez-les en outils astucieux grâce à ces 5 idées pratiques qui révolutionneront votre quotidien. Adieu le gaspillage, bonjour la créativité !

Dans chaque maison, ou presque, il existe un panier, ou un sac, dans lequel nous rangeons nos chaussettes orphelines ! Nous n’expliquons pas réellement le fait que certaines chaussettes se retrouvent esseulées, mais les faits sont là : les chaussettes seules s’entassent dans un coin. Et, dans l’attente de l’hypothétique retour de leurs moitiés, elles restent entassées. Selon une étude scientifique anglaise (très sérieuse), nous perdons en moyenne une quinzaine de chaussettes par an. Ce qui représente plus de 1 000 chaussettes sur l’ensemble de notre vie. D’ailleurs, vous ne les jetez pas, en espérant toujours secrètement, qu’elles seront, un jour, réunies pour le meilleur et pour le pire. Si vous les conservez depuis plusieurs années, les espoirs de réunion sont minimes, alors voici quelques astuces pour utiliser vos vieilles chaussettes autrement ! Découverte.

Astuce n° 1 : le traqueur à poussière !

Au lieu d’acheter des chiffons microfibres pour faire la poussière sur vos meubles, ou nettoyer les plastiques dans votre voiture, utilisez vos vieilles chaussettes. Comment ? Tout simplement, en glissant votre main dans la chaussette, comme vous le feriez avec un gant. Les chaussettes types « sport » ou celles « poilues » sont les plus efficaces pour ce type de tâche. Une fois utilisée, vous pouvez la laver en machine, et bien sûr, la réutiliser jusqu’à ce que mort s’ensuive !

Et si vous mettiez une chaussette sur votre main pour faire la poussière.
Et si vous mettiez une chaussette sur votre main pour faire la poussière. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 2 : le filtre anti-goutte !

Avez-vous remarqué que vos bouteilles d’huiles, de lessives, de sirops ou d’adoucissants avaient la fâcheuse tendance à « fuir » ? Lorsque vous utilisez le liquide épais, la plupart du temps, il coule le long de la bouteille. Ce qui n’est pas très agréable. Prenez une chaussette, coupez le pied et enfilez-la sur la bouteille, autour du goulot. Lorsque vous verserez du liquide, il coulera sur la chaussette, qui l’absorbera et la bouteille restera toujours impeccable.

Astuce n° 3 : le jouet pour chien !

Pourquoi dépenser des sommes folles dans un jouet pour chien, alors qu’une chaussette pourra l’amuser tout autant ? De plus, même propre, la chaussette portera votre odeur, ce qui peut aussi le rassurer en votre absence, par exemple. Pour ce faire, glissez une balle ou d’autres chaussettes en boule, au fond de la première. Faites en sorte que la « boule » obtenue soit maintenue fermement en la nouant autour. Lorsque vous réalisez ce jouet, annoncez-lui la couleur, et dites-lui que c’est SON jouet. Vous verrez, il va adorer. Cependant, attention à bien ranger les chaussettes qui sont ensemble, car il pourrait penser que désormais toutes les paires de chaussettes roulées en boules sont à lui. Attention aussi aux chiens destructeurs, ils pourraient avaler des morceaux de tissus, ce qui n’est, évidemment pas, une bonne idée.

Faites de vos vieilles chaussettes un jouet pour votre chien, il sera ravi.
Faites de vos vieilles chaussettes un jouet pour votre chien, il sera ravi. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 4 : le boudin de porte !

Cette astuce est à réaliser avec de longues chaussettes, ou en coupant les pieds de plusieurs chaussettes, puis en cousant les « manches » les unes ou autres. Rassemblées des chaussettes pour obtenir la taille de votre bas de porte. Gardez le pied de celles qui se trouveront aux extrémités. À l’intérieur, glissez d’abord du maïs, du riz, des haricots secs, des lentilles, ou toutes graines qui pourront alourdir l’ensemble et le plaquer vers le sol. Complétez avec le rembourrage d’un vieux coussin, ou même des morceaux de chaussettes découpés. Installez votre réalisation sur le seuil de porte, il deviendra un rempart anti-froid.

Il est possible de faire un boudin de porte soi-même avec de vieilles chaussettes.
Il est possible de faire un boudin de porte soi-même avec de vieilles chaussettes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 5 : l’absorbeur d’humidité pour voiture !

En hiver, l’humidité dans votre voiture est plus que désagréable. La buée sur votre pare-brise est inévitable et peut s’avérer dangereuse si celle-ci n’est pas ôtée. La chaussette orpheline peut vous aider. Pour ce faire, prenez une chaussette et remplissez le pied de riz, un formidable absorbeur d’humidité naturel. Fermez votre chaussette avec un élastique, ou un ruban bien serré, et déposez-la dans votre voiture. Vous verrez une nette différence entre l’avant, et l’après ! La chaussette, et le riz, vont absorber l’humidité, et votre pare-brise sera nickel à votre entrée dans la voiture. Sinon, vous pouvez aussi les porter dépareillées ! Qui a dit que les deux chaussettes devaient forcément être semblables ? Que pensez-vous de ces astuces ? En connaissez-vous d’autres ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page