Innovation

Keep Socks : une maman invente un kit pour en finir avec les chaussettes célibataires (médaillé au Concours Lépine)

Un tout petit accessoire pour ne plus jamais perdre vos chaussettes ? Sachez que sans lui, vous perdez chaque année 1200 chaussettes par personne et environ 3200€, ça mérite réflexion !

Si vous avez déjà utilisé un lave-linge, vous avez forcément été confronté au terrible mystère des chaussettes célibataires ou orphelines… Nous avions bien essayé de vous expliquer les raisons des disparitions inquiétantes de chaussettes, et mis à part la fugue dans une housse de couette et éventuellement dans la pompe du lave-linge, le mystère n’était pas vraiment élucidé… Plusieurs solutions existent pour ne plus perdre ses chaussettes et notamment celle d’utiliser un filet à sous-vêtements, qui peut aussi accueillir des chaussettes, ne vous inquiétez pas ! Lors du dernier concours Lépine, un inventeur français présentait le Keep Socks, un tout petit accessoire qui permet de garder les couples de chaussettes fidèles et soudés ! Présentation.

Le concept du Keep Socks

Une étude britannique réalisée en 2016 estimait que chaque personne perdait environ 1200 chaussettes dans sa vie, soit environ 3200€ de chaussettes volatilisées, envolées, disparues… Keep Socks promet la fin des chaussettes orphelines, mais également la fin du tri des chaussettes si elles ont toutes réussies à passer l’épreuve du tambour du lave-linge et à ressortir vivantes et par paire. Le concept du Keep Socks est donc de laisser les chaussettes ensemble de la panière au lave-linge, puis au sèche-linge ou au tancarville.  Cette invention vous permet aussi d’étendre vos chaussettes après lavage, sans n’y laisser aucune trace de pince à linge !

plus de perte de temps à trier les chaussettes
Crédit photo : Keep’socks

Comment ça marche le Keep Socks?

Le Keep Socks se présente sous la forme d’un socle rond avec deux crochets; le socle se sépare alors en deux et la partie ronde se glisse dans la manche de la chaussette. Les deux crochets se clipsent ensuite ensemble pour maintenir les chaussettes solidaires. Les deux socles s’aimantent alors entre eux pour former la paire, mais en laissant chaque chaussette libre de ses mouvements ! Cette attache Keep Socks a été inventée par une maman qui en avait ras la chaussette des orphelines et surtout d’acheter des paires de chaussettes à foison pour tous les membres de sa famille. Elle a bien essayé quelques modèles étrangers, mais rien ne l’a convaincue, et les chaussettes continuaient de divorcer une à une…

À LIRE AUSSI :  Il invente des chaussettes connectées qui détectent les crises autistiques et les crises de démence

Combien ça coûte ?

Avant de vous indiquer le tout petit prix d’un Keep Socks, en sachant tout de même qu’il en faudra un par paire… Et que si, comme nous, il vous arrive de laver toutes les chaussettes en même temps, cela risque de chiffrer un peu. Les Keep Socks sont fabriquées en France, par l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de Bourgogne, et permet aussi à des personnes en situation de handicap d’avoir une activité professionnelle indépendante et rémunérée. Un Keep Socks coûte 6.95€ pièce, ils sont disponibles en six coloris flashys et peuvent être utilisés également par les enfants… Retrouvez toutes les informations sur le site Keep Socks.

Et sinon, que faire des chaussettes orphelines ?

Vous pouvez d’abord les porter dépareillées et pas seulement le 21 mars, journée de la trisomie, dont elles sont désormais le symbole. Aujourd’hui, porter des chaussettes dépareillées ne choque plus, c’est parfois même un moyen de se différencier des autres. Vous pouvez aussi les confier à des associations comme Chaussettes Orphelines. Mais vous pouvez aussi les recycler en chiffon pour la poussière, en cireuse de chaussure, ou encore en pique aiguille en remplissant une chaussette de plusieurs autres chaussettes… Un dernier truc ? Passez une chaussette orpheline sur votre bouteille d’huile ou de sirop, les quelques gouttes qui coulent le long du goulot seront absorbés par la chaussette et votre bouteille restera intacte.

Source
Keep-socks.frLeprogres.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page