Comment améliorer le rendement d’un panneau solaire ?

Les panneaux solaires sont un investissement durable, mais pour en tirer le meilleur parti, un entretien régulier et quelques astuces sont nécessaires. Voici 5 conseils incontournables pour garder vos panneaux performants et votre facture d'électricité sous contrôle.

Avec les différentes hausses de l’électricité en France, ces dernières années, les Français, cherchent assez logiquement à faire des économies. Ils sont donc nombreux, à se tourner vers les installations photovoltaïques. En 2023, Enedis a raccordé plus de 200 000 installations de production d’énergie renouvelable, principalement photovoltaïques, soit 4,2 GW contre 3,7 en 2022. Les panneaux solaires, qui ont généralement une durée de vie de 20 à 30 ans, nécessitent un entretien régulier afin de conserver un rendement optimal. Pour vous aider à les conserver, performants, et éviter une perte de production, je vais vous distiller quelques conseils, avisés, je l’espère. Découverte.

Astuce n° 1 : emplacement et orientation optimisés

Comme vous pouvez l’imaginer, les panneaux solaires seront plus productifs avec une exposition au sud, plutôt qu’au nord. C’est d’une logique implacable, mais attention tout de même aux vendeurs qui ne vous disent pas toujours tout à ce sujet ! Concrètement, pour conserver un rendement optimal, vos panneaux solaires doivent être orientés plein sud ou sud-est, en évitant les zones ombragées. Quant à l’inclinaison recommandée, elle est de 30 à 35°.

Quelle quantité de panneaux solaires faut-il pour être autonome en énergie ?
L’orientation des panneaux solaires est primordiale pour optimiser sa production. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 2 : l’entretien, un critère essentiel

Les panneaux solaires sont des éléments résistants, mais qui demandent un entretien régulier, pour commencer à produire. Les poussières accumulées, les feuilles mortes, ou les fientes d’oiseaux peuvent nuire à leurs performances. Il est donc fortement conseillé de les dépoussiérer au moins une fois par an, en les rinçant simplement à l’eau claire. Si le vertige vous guette et pour ne pas prendre de risque, faites réaliser cette opération par un professionnel.

Astuce n° 3 : le système de suivi du soleil

Le système de suivi solaire nécessite un investissement plus élevé au départ, et c’est à considérer lors de l’installation. Dans les faits, ce système permet aux panneaux de s’orienter, seuls, en fonction du Soleil. Avec ces systèmes, vous pourriez augmenter le rendement de vos panneaux solaires, de 20 à 40 % en comparaison avec des panneaux fixes.

Astuce n° 4 : installer des panneaux à haut rendement

Là encore, cette décision doit se prendre dès l’installation, et cela représente aussi un coût supplémentaire par rapport à des panneaux basiques.  Si vous les couplez avec un système de suivi solaire, alors le rendement sera optimal, et il sera difficile d’obtenir mieux. Le coût de ce type d’installation sera certes plus long à amortir, mais les gains de production, et donc les économies, seront plus importantes.

Chaleur et panneaux solaires : quel est l'impact sur la production ?
Choisir des panneaux solaires à haut rendement a un impact sur le cout de l’installation. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 5 : consommer de l’énergie en fonction du rendement

C’est probablement plus une question de bon sens, mais cette astuce est importante. Lorsque vous installez des panneaux solaires, vous devrez adapter vos habitudes de consommations électriques pour optimiser votre production. Ainsi, il ne faudra, par exemple, plus tabler sur les heures creuses pour faire tourner le lave-vaisselle ou le sèche-linge, cependant, au contraire, sur les heures les plus ensoleillées. Idem, si vous envisagez de recharger des appareils, voire une voiture, il faudra choisir les moments où le Soleil règne en maître afin de profiter de l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques. Que pensez-vous de ces astuces ? En connaissez-vous d’autres que vous aimeriez partager avec nos lecteurs ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
enedis.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Une astuce simpliste: augmenter la baisse des températures des congélateurs et frigo pendant la production solaire et couper l’alimentation pendant qq heures la nuit par ex ceci avec des prises connectées.
    Exemple stop à 8h et reprise à 11h. Jamais je n’ai constaté une baisse de température critique. Régler à -25 et reprendre à – 18

    1. C’est pas le titre de l’article…la baisse de la consommation. Mais le rendement des panneaux…astuce 5 n a rien a faire la hors sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page