Les étonnantes astuces des écaillers pour ouvrir les huîtres facilement et sans risque ?

Les huîtres sont un incontournable des fêtes, mais l'ouverture peut être risquée. Suivez nos astuces pour une dégustation sans blessures et pleine de saveurs.

Manger des huîtres aux réveillons de Noël et du jour de l’An est une des traditions françaises les plus respectées. Si l’on aime déguster ces étranges mollusques, la fin de l’année est, pour certains, l’occasion de se faire plaisir. Les huîtres on adore ou on déteste, mais il est rare qu’elles ne soient pas de la partie ! Cependant, les huîtres ont un gros défaut : le danger qu’elles représentent pour les ouvrir. On ne peut pas leur en vouloir, ces mollusques que l’on mange vivants (ou presque) ont aussi le droit de se défendre. Elles contractent alors un muscle appelé « adducteur » qui nous empêche de les ouvrir. Et chaque année, ce sont près de 2 000 accidents dus à des ouvertures d’huîtres, avec certaines qui entraînent des lésions irréversibles. Mais comment ouvrir les huîtres sans risques ? Et comment réagir en cas de blessures ? On va tout vous expliquer.

Comment ouvrir facilement une huitre avec un couteau à huître ?

Pour ouvrir vos huîtres de manière traditionnelle, munissez-vous d’un couteau à huître, d’un torchon épais et d’une paire de gants en cottes de maille. Dans un premier temps, nettoyez l’huître, puis posez-la au creux de votre main, le bout arrondi de l’huître doit se trouver dans votre paume. Glissez ensuite la pointe du couteau dans l’interstice entre les deux parties de la coquille. Faites glisser le couteau à l’intérieur puis effectuez un mouvement de levier pour que la coquille s’ouvre. Attention, les gants sont absolument indispensables pour ouvrir les huîtres, et ne vous dites jamais que vous l’avez déjà fait 100 fois ou que ça n’arrive qu’aux autres. Quand vous verrez le sang gicler dans votre cuisine, vous regretterez de ne pas avoir porté de gants !

Le port d'un gant en cotte de maille est fortement recommandé pour ouvrir des huitres.
Le port d’un gant en cotte de maille est fortement recommandé pour ouvrir des huîtres. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La technique du micro-ondes ?

Nous ne connaissons pas encore cette technique, mais les huîtres peuvent être ouvertes, sans danger, grâce à un micro-ondes ! Sans dénaturer le goût ni tuer l’huître dans sa coquille, le micro-ondes serait l’allié des moins téméraires des ouvreurs d’huîtres ! Placez vos huîtres dans un récipient d’eau et chauffez-les brièvement au micro-ondes. La chaleur les fera s’entrouvrir légèrement, facilitant ainsi l’opération de décorticage sans effort. Grâce à cette astuce, vous pourrez ouvrir vos huîtres sans appréhension et sans risque de vous couper en reprenant la technique du couteau à huîtres.

Que faire en cas de blessure lors de l’ouverture des huîtres ?

Les blessures causées par le couteau à huître peuvent être gravissimes, et vous laisser handicapés pour un certain temps, voire pour le reste de votre vie ! La main est un membre parsemé de nerfs et de tendons, qui nous permettent sa mobilité. À la moindre coupure, les tendons, voire les os peuvent être touchés, et nécessité le passage au bloc opératoire. Lorsque l’on se coupe avec un couteau à huître, le couteau vient généralement se planter dans la paume, entre le pouce et l’index, et peut abondamment saigner en plus des lésions à prévoir.

Ouvertures d'huitres par un professionnel.
Ouvertures d’huîtres par un professionnel. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La première des choses à faire est de laver la plaie à l’eau et au savon de Marseille pour éliminer toute trace de coquille à l’intérieur de la plaie. Ensuite, il faut passer un antiseptique sans alcool pour désinfecter la plaie. Si la plaie est superficielle et peu profonde, une compression peut suffire. Mais si le couteau est entré profondément dans les chairs ou si vous ressentez une gêne en pliant, voire un blocage d’une partie, il est probable qu’un tendon soit affecté. Ce sera un appel aux pompiers et un transport en urgence vers une clinique spécialiste de la microchirurgie de la main. On vous aura prévenu. Avez-vous déjà essayé l’astuce du micro-ondes ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Iletaitunepub.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page