Comment passer du fioul à la pompe à chaleur ?

Votre ancienne chaudière au fioul a rendu l'âme ? Découvrez comment la remplacer par une pompe à chaleur écologique pour un chauffage plus propre et économique !

Votre vieille chaudière au fioul vient de vous lâcher, et malheureusement, il n’y a plus rien à faire pour elle ? Vous envisagiez de la remplacer par la même chaudière, au fioul ? Cela sera impossible puisque « l’installation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au fioul ou au charbon ne sera plus possible à partir du 1ᵉʳ juillet 2022 », peut-on lire sur le site Gouvernement.fr. Votre choix se portera peut-être sur une pompe à chaleur pour remplacer votre chaudière au fioul ? Mais, comment réaliser cette opération, et quels sont les bénéfices que vous pourrez en tirer ? On va tout vous expliquer !

Quelles différences entre ces deux moyens de chauffage ?

La chaudière au fioul n’a plus la cote depuis quelques années, et souvent, on les trouve dans les maisons anciennes, plutôt à la campagne. Utiliser le fioul est absolument anti-écologique ! Un combustible dérivé du pétrole, qui sent mauvais, qui émet des fumées toxiques, et qui revient aussi assez cher ces dernières années. De plus, il faut une place importante pour stocker la cuve de fioul ! À l’inverse, la pompe à chaleur (PAC) est écologique, et utilise l’air, l’eau ou la géothermie pour chauffer la maison. Elle utilise une source d’énergie renouvelable et gratuite, et réduira drastiquement votre impact environnemental. Certes, elle consommera un peu d’électricité, mais une quantité minime, qui n’aura qu’un faible impact sur votre facture. Et, si vous la choisissez réversible, alors elle vous rafraîchira en été !

Une pompe à chaleur pour remplacer votre vieille chaudière au fioul.
Une pompe à chaleur pour remplacer votre vieille chaudière au fioul. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment remplacer votre chaudière fioul par une pompe à chaleur ?

Si vous envisagez de remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur, la première étape consiste à consulter un professionnel pour une visite préliminaire. Ce spécialiste évaluera la faisabilité de l’installation et anticipera le processus de retrait de la cuve à fioul. Il est également essentiel de déterminer le type de pompe à chaleur souhaité :

  • La pompe à chaleur aérothermique, la plus courante, s’installe facilement dans divers types de logements, car elle capte les calories présentes dans l’air ambiant.
  • La pompe à chaleur aquathermique capte les calories de l’eau, à condition d’avoir une nappe phréatique à proximité.
  • La pompe à chaleur géothermique capte les calories du sol, nécessitant un terrain suffisamment grand et une configuration optimale.

Une fois la cuve à fioul retirée, l’installation de la pompe à chaleur peut débuter. Il faut prévoir, en moyenne, de 2 et 3 jours pour l’ensemble de ces travaux.

Quelles sont les aides à l’installation d’une pompe à chaleur ?

Si la chaudière au fioul est désormais interdite, ce n’est pas le cas des pompes à chaleur, largement encouragées par le gouvernement pour leur côté très écologique. Quelle que soit l’aide dont vous pourrez bénéficier, il faudra que votre installation soit obligatoirement réalisée par un professionnel figurant dans la liste des entreprises certifiées RGE. Voici les aides possibles en 2024 :

  1. MaPrimeRénov qui permet d’obtenir une aide de 3 000 € à 5 000 € selon vos revenus. Vous devrez cependant vivre dans un logement construit depuis plus de 15 ans. Le dépôt de la cuve de fioul bénéficie également d’une aide de 400 à 1 200 € (sous conditions de revenus).
  2. Le Coup de pouce Chauffage est issu des primes CEE (Certificat d’Économies d’Énergie) est une aide accordée par les fournisseurs d’énergie. Cette aide s’adresse aux propriétaires et locataires, sous conditions de revenus et peut aller jusqu’à 4 000 € pour les ménages les plus modestes.

Avez-déjà procédé au changement de votre cuve à fioul pour une pompe à chaleur ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

2 commentaires

  1. Désolé de vous contredire mais dans les vieilles maisons des années 70, la consommation d’électricité pour une pompe à chaleur est très importante et déconseillé par les quatre entreprises qui sont venus sur place faire des devis. Il fait isoler la maison en plus et tout cela revient très très cher. Contraiia ce qui est souvent dit, les aides sont largement insuffisantes pour couvrir ces frais. Alors autanrychznger avec une nouvelle chaudière à fuel…

    1. Pour information, toutes les maisons des années 1970 ne sont pas mal isolées, ce qui est valable pour l’un n’est pas forcément valable pour l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page