Les inconvénients des abris de jardin à connaître absolument avant de les installer

Le bois ajoute du charme à votre jardin, mais à quel prix ? Découvrez les inconvénients des abris de jardin en bois avant de faire votre choix.

Vous en avez assez de ranger vos outils dans le garage, de les éparpiller à droite à gauche. Comme par hasard, vous ne trouvez jamais le bon tournevis lorsque vous en avez besoin ! Pour remédier à cette perte de temps, vous rêvez d’un abri de jardin, en bois, pour créer votre petit atelier… Une place pour chaque chose, et à chaque chose à sa place : voilà votre motivation. Les abris de jardin en bois sont les préférés des Français, car ils apportent un charme certain à tous les jardins. Néanmoins, ils ont aussi certains inconvénients dont nous n’avons pas toujours conscience. Quels sont-ils ? Je vous les présente afin de pouvoir faire un choix éclairé.

Inconvénient n° 1 : l’entretien de l’abri de jardin

Puisque vous l’avez choisi en bois, vous allez devoir entretenir votre abri de jardin, tout au long de « sa » vie. Le bois est un matériau vivant qui se doit d’être choyé pour conserver sa durabilité, mais également son apparence. De plus, c’est un matériau qui attire les insectes xylophages contre lesquels vous devrez le protéger. Ainsi, tous les ans, il faudra vernir, traiter, lasurer et cela demande du temps ainsi qu’un budget annuel à ne pas négliger.

Un abri de jardin en bois nécessite de l'entretien.
Un abri de jardin en bois nécessite de l’entretien. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Inconvénient n° 2 : le bois est sensible aux intempéries

L’abri de jardin en bois doit présenter une étanchéité irréprochable, car il est sensible aux conditions climatiques. Par exemple, si l’humidité est trop importante, le bois peut moisir. Pour contrer ce phénomène, un bon système de drainage et une ventilation adéquate sont essentiels. À l’inverse, un abri de jardin en bois trop exposé au soleil entraînera une décoloration et un affaiblissement du bois. Ce matériau étant très sensible aux rayons UV.

Inconvénient n° 3 : les coûts

Les charmes du bois ne sont plus à démontrer, néanmoins, à l’achat, ce matériau coûte plus cher qu’un abri en résine ou en métal. D’ailleurs, ces deux derniers nécessitent aussi moins d’entretiens.  Si l’on ajoute à cela, les coûts liés à son entretien, l’abri de jardin en bois coûte bien plus cher que ceux conçus dans d’autres matières.

Le toit de votre cabanon de jardin pourrait accueillir des panneaux solaires.
Le toit de votre cabanon de jardin pourrait accueillir des panneaux solaires. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Inconvénient n° 4 : le montage et l’installation

Pour avoir dû affronter cet inconvénient, je vous assure que l’installation et le montage ne se réalisent pas en quelques heures. Tout d’abord, le sol doit parfaitement être de niveau, sinon les lattes de bois se trouvent décalées, et l’étanchéité n’est plus assurée. Tout dépend de l’abri de jardin, mais à la livraison, c’est un amas de planches de toutes dimensions qui se présente à vous. Les remettre dans l’ordre prend du temps, et l’erreur n’est pas admise. De plus, la chape doit être conçue pour supporter le poids de l’abri de jardin, et parfaitement drainée pour éviter les remontées d’eau, à l’intérieur de l’abri.

Au-delà de 5 m², les abris de jardin sont soumis à une taxe.
Au-delà de 5 m², les abris de jardin sont soumis à une taxe. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Inconvénient n° 5 : la réglementation

Cet inconvénient est valable pour tous les abris de jardins. Si votre abri dispose d’une surface de moins de 5 m², vous n’aurez besoin d’aucune autorisation. Mais, s’il offre une surface comprise de 5 à 20 m², une déclaration préalable de travaux sera nécessaire. Au-delà de 20 m², vous devrez obtenir un permis de construire et de patienter le temps du délai légal (trois mois sans réponse) avant d’entamer les travaux.

Des inconvénients, mais également des avantages

Quel matériau peut remplacer le charme du bois ? Probablement, aucun, et c’est son principal avantage. Vous pouvez le vernir, le peindre, voire le personnaliser si vous avez une âme d’artiste ! De plus, le bois, en particulier lorsqu’il est traité contre les intempéries et les insectes, est un matériau durable et solide qui peut durer de nombreuses années. Côté isolation, il est celui qui est le plus isolant, thermiquement et phoniquement comparé au métal, à la résine ou au PVC.

Un abri de jardin en bois peut ajouter du charme à votre espace extérieur.
Un abri de jardin en bois peut ajouter du charme à votre espace extérieur. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Écologiquement parlant, c’est évidemment le matériau le plus naturel, et avec l’impact carbone le plus faible. Un dernier avantage ? L’abri de jardin en bois procure une plus forte valeur ajoutée à votre propriété lors de sa revente. Ces conseils vous ont-ils été utiles ? Nous serions ravis de lire vos impressions ou de connaître votre expérience à ce sujet. Et, si vous constatez une erreur dans cet article, n’hésitez pas à nous l’indiquer. Vous pouvez cliquer ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1
Abri de Jardin en Bois Naturel - Stockage extérieur avec fenêtres- H246x418x320 cm/12 m²- hangar en Bois Naturel - Atelier Rangement Outils et vélos- Timbela M331
  • ACCESSOIRES SUPPLÉMENTAIRES : En tant que fabricant, nous recommandons de recouvrir en plus le toit du chalet avec des bardeaux bitumineux hexagonal pour une protection fiable du toit et un design...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
Jfr-nature-et-bois.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. Bonjour , votre article m’a été très utile .
    En effet mon fils va en placer un en bois dur ma terrasse au nord .
    Je voulais mettre les pieds avant fixation dans des bac en bois pour solidifier l’ensemble et davantage lutter contre le vent .
    J’habite ds le Gard et quelque fois ça souffle fort !
    Je ne vais pas mettre ces bac pour qu’il se remplissent d’eau quand il pleut .D’autres informations ? Je suis preneuse .Merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page