Astuces

Pellet : 5 astuces simples et efficaces pour réduire votre consommation de granulés de bois cet hiver

Préservez votre budget chauffage en suivant nos astuces simples, mais efficaces pour chasser l'humidité, renforcer l'isolation et optimiser l'utilisation de vos pellets de bois.

Depuis l’année dernière et une hausse phénoménale de leur prix de vente, les pellets de bois font grandement parler d’eux. Souvenez-vous, en 2021, le sac de 15 kg était parfois vendu à moins de 4 €. Nous avons le souvenir d’un proche qui vantait le prix de son sac, trouvé chez Castorama, au prix de 3,90 €. En 2022, ce même proche regrettait quelque peu son poêle à pellets, avec un prix du sac qui avait grimpé jusqu’à 12 € dans le même magasin ! Une hausse impressionnante causée par le conflit russo-ukrainien et par l’inquiétude des Français qui avaient commandé très tôt et en plus grosse quantité. Cette année, les prix se stabilisent autour de 6 €, mais ce n’est pas une raison pour gaspiller vos pellets. Nous allons vous donner quelques astuces pour économiser votre stock de pellets de bois et ne pas en manquer cet hiver. C’est parti.

Astuce n° 1 : évaluez correctement vos besoins

Cela peut sembler une évidence, mais lorsque l’on craint de manquer, on a tendance à commander plus qu’il n’en faudrait. Il faut savoir qu’une surface de 100 m² nécessite environ deux tonnes de pellets pour l’année. Il est donc inutile de prévoir cinq tonnes, en sachant que les pellets ne possèdent pas de date de péremption. Cependant, en étant exposés aux aléas climatiques, ils peuvent s’humidifier et devenir inutilisables.

Faut-il anticiper ses achats de granulés de bois ?
Faut-il anticiper ses achats de granulés de bois ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 2 : chassez l’humidité

Pour chauffer efficacement avec une consommation de pellets raisonnables, l’air de la pièce ne doit pas être trop humide. Chauffer de l’air humide engrange une consommation plus importante de granulés de bois. Acheter un déshumidificateur d’air est donc une bonne option, mais vous pouvez aussi attraper l’humidité grâce à des absorbeurs classiques et peu onéreux. Sinon, vous avez le système D : installez des bols de riz dans votre maison pour capturer l’humidité de l’air ! Pas très esthétique, néanmoins, pas cher du tout !

Astuce n° 3 : renforcez l’isolation des ouvrants

Les portes et les fenêtres sont de véritables passages pour le froid. Les professionnels estiment qu’ils sont responsables de 15 à 20 % des pertes de chaleur. Et la logique implacable veut que vous chauffiez plus et, par conséquent, consommiez plus de pellets, si le froid s’immisce dans votre intérieur. Pour protéger vos ouvrants du froid, il existe pléthore de solutions : les bas de porte, les rideaux occultants thermiques, le film thermique sur les vitres ou encore les joints des fenêtres à changer.

Le film isolant anti-froid, une solution économique pour faire rempart au froid
Le film isolant anti-froid, une solution économique pour faire rempart au froid. Crédit photo : www.Film-pour-vitre.com (capture d’écran vidéo YouTube)

Astuce n° 4 : nettoyez et entretenez régulièrement votre poêle à granulés

Pour éviter une surconsommation de pellets de bois, votre poêle à granulés doit être le plus propre possible. Ainsi, vous devrez vider les cendres après chaque allumage, ou presque, et nettoyer la vitre. Du côté du conduit d’évacuation, plus il sera encrassé, plus vous consommerez. Si la norme du ramonage est d’une fois par an, et ce, effectué par un professionnel, il est recommandé de le faire plusieurs fois dans la saison au moyen d’un kit de ramonage par exemple. En respectant ces quelques consignes simples à mettre en œuvre, normalement, vous devriez pouvoir économiser sur votre stock de pellets de bois ! Que pensez-vous de ces différentes astuces ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Un commentaire

  1. Économiser des pelets, je veux bien
    Mais si, en contrepartie, je dois dépenser des sommes phénoménal en isolant mes fenêtres, en achetant un déshumidificateur, en faisant ramoner ma cheminée plus souvent
    Ou son les économies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page