Astuces

Quel est le chauffage d’appoint le plus économique et le plus efficace (avantages et inconvénients) ?

Vous êtes peut-être tenté d'acheter des chauffages d'appoint pour faire baisser votre facture d'électricité... Mais ces petits chauffages financièrement accessibles n'ont pas que des avantages !

Depuis quelques semaines, nous sommes nombreux à redouter l’hiver, bien que les températures soient encore clémentes en ce mois d’octobre… Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la nature, puisque cela est encore une conséquence du réchauffement climatique, mais cela nous permet au moins de retarder l’allumage du chauffage. Depuis que nous savons que les prix de l’énergie vont flamber, nous sommes nombreux à chercher des alternatives pour réduire notre consommation, et nos factures. Et, c’est assez logiquement que nous nous tournons vers les chauffages d’appoint, qui se vendent comme des petits pains. Mais, quel chauffage d’appoint choisir ? Gaz, pétrole, électricité: tous n’ont pas les mêmes avantages et inconvénients. On vous explique tout !

Les chauffages d’appoint électriques

Ce sont les plus simples à utiliser, et aussi, les moins chers du marché. On trouve facilement de petits modèles soufflants, qui permettent de chauffer une pièce assez vite… Ces petits radiateurs électriques sont, en revanche, très énergivores, et la chaleur qu’ils produisent ne restera pas dans la pièce après son extinction… Ils consomment en moyenne deux fois plus qu’un radiateur électrique de type convecteur. Les petits soufflants coûtent de 15 à 300 € et peuvent être utilisés sur un temps très court pour la salle de bains par exemple, juste avant de prendre une douche. Sachez que ces petits radiateurs électriques allumés une demi heure par jour, vous coûteront 4,20 € par mois d’électricité… À raison de deux heures, ce sera évidemment 16,80 € et cela peut rapidement faire exploser votre facture finale !

Un petit chauffage d'appoint électrique
Un petit chauffage d’appoint électrique. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les chauffages d’appoint au gaz

Ces modèles de chauffages d’appoint sont plus économiques que les électriques, mais ils sont aussi plus imposants, plus lourds, et un peu plus chers à l’achat. En revanche, ils permettent une meilleure diffusion de chaleur qui dure aussi plus longtemps qu’avec un chauffage électrique. Ils peuvent aussi chauffer des pièces plus grandes. Pour les chauffages au gaz, qui fonctionnent au GPL, ou bouteilles propane ou butane, comptez environ 30 € la bouteille. Attention ! Utiliser du gaz comporte évidemment plus de risques que d’utiliser de l’électricité. Ils ne doivent JAMAIS être déplacés en fonctionnement, ni installés près de meubles ou produits inflammables. Ils peuvent aussi dégager du monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore, qui peut être mortel ! Il faut donc les utiliser avec précaution, et dans des pièces suffisamment grandes et ventilées.

Les chauffages d’appoint au fuel ou au pétrole

Cette troisième catégorie de chauffage d’appoint est un peu comparable à la catégorie précédente, concernant la production et la diffusion de chaleur, qui se prolonge après l’extinction. Attention, les produits utilisés pour les alimenter sont hautement inflammables et restent polluants à cause des émanations de brûlage des combustibles. S’ils sont utilisés dans la maison, ils doivent absolument se trouver dans une pièce avec ventilation propre et fonctionnelle (VMC). Comme pour le gaz, du monoxyde de carbone pourrait s’en dégager et vous intoxiquer en quelques heures. Si vous utilisez ces deux derniers types de chauffages d’appoint, nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser des détecteurs de monoxyde de carbone. Ces derniers vous alerteront dès le seuil dépassé, vous laissant ainsi le temps d’aérer la maison et de sauver votre vie.

X-Sense Détecteur de Monoxyde de Carbone Autonome avec Affichage Numérique, Capteur Précis avec Une Durée de Vie de 10 Ans, Batterie Remplaçable, Conforme à la Norme EN50291, CO03D
  • Détection Sensible : Détection sensible des émissions dangereuses de monoxyde de carbone, et PAS le dioxyde de carbone, alarmes de 85 dB sonores dans votre maison et alertez immédiatement les...
  • Protection Durant 10 Ans : Alimenté par 3 piles remplaçables de type AA de 1,5 V et muni d’un capteur d’une durée de vie de 10 ans ce détecteur constitue la meilleure protection contre le...
  • Installation Souple & Facile : Pas besoin de se soucier de fils électriques ou de prises murales ; puisque le détecteur fonctionnant sur piles est fourni avec des vis et des chevilles, de sorte...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Tf1info.fr

Un commentaire

  1. Pour ce qui concerne l’électricité on aurait pu parler de la PAC mobile en mode déshumidificateur. Elle est particulièrement opportune dans les pièces humides et fait gagner 2 degrés à consommation réduite car le coefficient de performance est de 3 minimum. 600 watts consommés 2000 watts restitués et plein d’eau pour le fer à repasser ou le lave glace !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page