Auto / Moto

Bikle : le vélo électrique “made in France” qui rêvait d’être une motocyclette

Si vous êtes fan à la fois des motos et des vélos, il existe une marque française qui vous offre un beau compromis entre les deux : Bikle ! Mais en plus de proposer des vélos aux allures d’une moto, cette marque s’adresse également aux personnes au goût assumé ou qui ont juste soif d’originalité.

En voyant un vélo Bikle pour la première fois, vous y regarderez probablement à deux fois pour confirmer que vous êtes bien face à un vélo original qu’à une petite moto. Mais c’est aussi ce qui fait la grande originalité de la marque française Bikle qui conçoit des vélos pratiques et performants au quotidien tout en y mettant une grande touche d’originalité.

A l’origine de ce projet se trouvent deux Français : Tristan Burgaud et Cédric Collao. Avant la naissance de la marque Bikle, tous deux ont travaillé dans l’industrie automobile, Tristan fabriquait des pièces pour des turbocompresseurs de voitures diesel et Cédric travaillait sur des prototypes de motos.

L’histoire de Bikle

Toutefois, les deux amis ont constaté que les vélos sont devenus jetables et sont souvent fabriqués très loin. Ils deviennent également de plus en plus sophistiqués et deviennent ainsi de moins en moins réparables. C’est là que Tristan et Cédric ont eu l’idée de remédier à cette situation en enclenchant « la prochaine révolution du vélo ». Leur objectif est ainsi de proposer une gamme de vélos électriques à la fois beaux, durables et personnalisables.

Fabrication française ?

Pour ce faire, les deux hommes ont voulu concevoir un deux-roues motorisé qui soit non seulement accessible à tous et qui soit également en phase avec leurs valeurs. Autrement dit, « une fabrication française et artisanale où le travail de chaque intervenant est respecté et mis en valeur ».

Hormis les éléments de transmission et de freinage qui viennent d’Asie, les vélos Bikle sont produits en France. Le cadre, la sellerie, la peinture, l’assemblage et les finitions sont effectués à Annecy, une ville des Alpes située dans le sud-est de la France.

À LIRE AUSSI :
Stalker Mad Bike Carnivore, le vélo électrique tout-terrain "le plus puissant au monde"
Bikle : la marque française de vélo que vous prendrez à tort pour une moto
Un gros phare rétro ! Crédit photo : Bikle

Il faut également savoir que le moteur moyeu arrière du vélo provient du constructeur chinois Bafang. Il présente un couple maximal de 80 Nm. Le vélo en lui-même pèse 30 kg et est doté de pneus de 20 pouces qui sont particulièrement larges.

Quid des modèles disponibles pour ces vélos Bikle et leur prix ?

Le modèle de base du vélo Bikle est déjà disponible pour 2.500 euros, ce qui est assez compétitif par rapport à d’autres marques de vélo comme Heritage qui commence à 5.900 euros. Ce modèle de base du vélo Bikle est doté d’un moteur de 36V et d’une batterie de 360 Wh, avec une autonomie maximale annoncée de 50 km.

Bikle : la marque française de vélo que vous prendrez à tort pour une moto
Un design vraiment original ! Crédit photo : Bikle

Vous avez aussi le modèle supérieur « R » à 3.199 euros contre 2.999 euros en précommande, qui est muni d’un moteur de 48V e d’une batterie de 640 Wh. Il dispose également d’un système d’éclairage avec un gros phare à l’avant, un faux réservoir et des gros pneus qui lui donne un air (très sympathique) de petite moto !

Enfin, la marque Bikle propose une version « S » de son vélo à 3.499 euros contre 3.299 euros précommande. Ce vélo est doté d’une batterie de 1.041 Wh qui peut vous fournir jusqu’à 120 km d’autonomie. Vous aurez droit à une selle, des poignées de couleur marron et des pneus à flancs blancs. Si vous souhaitez avoir un aperçu de ce vélo original, cliquez sur la vidéo ci-dessous.

Plus d’info :

  • Concept : Vélo électrique Bikle
  • Constructeur / Designer :  Bikle
  • Site officiel : bikle.fr
  • Page Instagram : @bikle_europe

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page