Auto / Moto

Identification obligatoires des cycles : suis-je obligé d’immatriculer mon “vieux” vélo ?

Pour lutter contre le vol de vélo, le gouvernement français met en place un système d'identification centralisé. C'est une première en Europe !

Vous êtes de ceux qui aimeraient aller travailler à vélo mais la peur du vol vous retient à acquérir une monture ? Le décret paru en novembre 2020 mais applicable depuis le 1er janvier 2021 devrait vous aider à franchir le cap.

En effet, désormais chaque vélo vendu neuf devra être identifié dans un fichier et c’est une première en Europe ! Chaque vélo aura donc sa carte d’identité, et ce, afin de pouvoir le retrouver en cas de perte ou de vol. Et en cas de vol, cela permettra également d’en empêcher sa revente sur les sites de petites annonces. Explications.

300 000 vélos disparaissent chaque année en France

Selon les ministères de l’Intérieur, de l’Ecologie et des Transports, ce sont plus de 300 000 vélos qui disparaissent chaque année. A l’heure où le gouvernement encourage la pratique du vélotaf pour éviter les métros bondés, ce n’est pas rassurant pour les acheteurs.

Concrètement lorsqu’un futur propriétaire achète un vélo chez un revendeur de cycle, celui-ci devra l’enregistrer sur le site de l’APIC. L’Association pour la Promotion de l’Identification du Cycle organisera les données des acheteurs, fournies par le vendeur de cycle. Comme pour les voitures, le vélo sera donc relié au propriétaire par une numéro d’identification.

Invention : un casque de vélo innovant qui anticipe l'ouverture inopinée des portières

Pour le moment, cela ne concerne que l’achat de vélos neufs mais dès le 1er juillet 2021, les vélos d’occasion seront également référencés. Les ventes entre particuliers ne sont pas visées par cette loi. Mais, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, encourage chacun à inscrire son vélo sur l’APIC.

Données personnelles uniquement nécessaires à l’identification du vélo !

L’APIC précise que les données collectées sont celles qui serviraient uniquement en cas de vol pour contacter le propriétaire.  Les seules données demandées sont les noms, prénoms, téléphone et adresse mail. Les données personnelles sont stockées de manière sécurisée conformément au RGPD (non par le magasin)

Attention, ce décret n’est pas une sinécure… Ainsi, si vos données sont erronées ou que vous ne les enregistrez pas, votre vélo ne vous sera pas restitué. Normalement les vendeurs de cycle doivent automatiquement enregistrer votre vélo… Mais en juillet, ce sera à vous d’enregistrer votre vélo d’occasion !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page