Auto / Moto

Oyama CX E8D II, le vélo électrique pliant qui a tout pour plaire

Les utilisateurs de vélo électriques vont adorer : l’Oyama CX E8D II est un vélo électrique pliant que vous pourrez transporter facilement dans votre voiture. Il offre d’excellentes performances que ce soit sur le plan autonomie, confort ou puissance.

Si les vélos électriques sont pratiques à utiliser : ils permettent de se déplacer rapidement et sans trop d’efforts. Dans les grandes villes, ils se présentent comme un moyen de transport à la fois rapide et écologique.

Oui mais voilà, la plupart des modèles de vélos électriques ont un gros défaut : ils sont lourds et encombrants. Quand on vit en appartement, ce n’est pas évident de devoir monter son vélo dans les escaliers tous les jours, et encore moins de lui trouver une petite place dans le vestibule ou dans un coin du salon.

À LIRE AUSSI :
Polini dévoile un vélo électrique affichant 420 km d’autonomie

Heureusement, il existe aujourd’hui une alternative intéressante : l’Oyama CX E8D II, un vélo électrique qui présente la particularité d’être pliable. Oui, vous avez bien lu, le vélo peut être plié, de manière à lui faire prendre la taille d’une valise. Léger et compact, vous pourrez alors le transporter aisément partout avec vous : le monter à votre appartement, l’emporter avec vous au restaurant plutôt que de le laisser dehors.

Ceux qui ont déjà pu tester le vélo ont déclaré que c’était un véritable plaisir de le conduire. Le confort est au rendez-vous, les fonctionnalités pratiques. Pour ce qui est des performances, l’Oyama CX E8D II propose huit niveaux de puissances et d’assistance.

Crédit photo : Oyama

Oyama CX E8D II, le vélo électrique pliant qui a tout pour plaire

Bon, il ne s’agit pas non plus d’un bolide mais pour un vélo électrique pliant, nous avons à faire à un modèle qui a vraiment tout pour plaire. Pour ceux qui sont séduits par l’engin, l’Oyama CX E8D II n’est pour l’instant disponible que sur le marché américain pour la coquette somme de 1 999 dollars. Ses concepteurs l’ont spécialement pensé pour circuler librement dans les grandes mégapoles comme New York. On ne sait pas encore quand l’engin pourrait bien débarquer en France.

Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer